Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 22-07-2020]

Machinisme

La solution pour bien répartir la paille

photo article
Dans la parcelle située à Champcevrais, dans l’ouest de l’Yonne, les performances du broyeur de la firme canadienne Redekop ont été appréciées à leur juste valeur.
La réussite d’une moisson se juge aussi à la qualité de la répartition de la paille. La récente démonstration DAFP organisée dans l’Yonne le prouve.
Bruno Robilliart a accueilli une démonstration DAFP sur une de ses parcelles de Champcevrais (89). Une fois n’est pas coutume, l’objectif n’était pas forcément de mettre en avant les performances des Axial Flow mais bien la qualité de broyage de la paille, sujet d’intérêt pour les agriculteurs pratiquant le travail du sol et semis simplifiés.
Grâce à l’animation des équipes de la concession de Toucy et Venoy, une trentaine d’agriculteurs ont pu découvrir les performances du broyeur MAV, du constructeur canadien Redekop, importé en Europe par Oria Agriculture, entreprise dont un des fondateurs, Bertrand Plessis, était présent. Les broyeurs MAV sont adaptables sur la plupart des moissonneuses-batteuses du marché. Ils peuvent être installés d’origine ou en seconde monte.

Déflecteurs réglables
Sur une Axial Flow, le broyeur MAV s’ajoute derrière le broyeur d’origine dont le nombre de couteaux est réduit à 40 pour servir de tire-paille. La paille et les menues pailles passent dans le tire-paille et sont ainsi réparties sur toute la largeur avant de passer dans le broyeur MAV. Ce dernier est constitué de 8 rangées de couteaux montés par paire, traités au carbure de tungstène et auto-affûtant. De chaque côté du rotor du broyeur, les fléaux sont dotés d’ailettes perpendiculaires qui créent un flux d’air à 150 km/h pour projeter la paille broyée jusqu’à 9 mètres. En cas de vent latéral, les déflecteurs sont réglables en hauteur grâce à un vérin électrique commandé en cabine. Sur le modèle MAV W, la largeur est portée à 15 mètres grâce aux déflecteurs dessinés différemment. Pour conserver la paille, une tôle bascule à l’intérieur. Le flux de paille passe ainsi au-dessus du broyeur. Seules les menues pailles sont réparties par le broyeur.
Un comparatif a été réalisé entre l’Axial 7240 standard de Bruno Robilliart et la 7250 de démonstration de la DAFP équipée du broyeur Redekop. La parcelle à fort potentiel et au volume de paille estimé à 4 t/ha a mis en évidence la qualité de broyage et la répartition du broyeur canadien.

La charge moteur et la consommation étaient identiques entre les 2 machines avec la même vitesse d’avancement. Depuis le début des moissons, Stéphane Bonfillou, P.-D.G. de DAFP, a sillonné le département au volant de son Axial 7250 pour assurer des démonstrations de cette technique qui permet d’améliorer la gestion des pailles.
foire de chalon
photo article

Betteraves - Une filière face à l’impasse technique

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Climat - Nécessaires adaptations à l’évolution pour les filières végétales

[En ligne le 29-07-2020]

photo article

Colza - Pousser à l’automne pour résister aux insectes

[En ligne le 29-07-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1590

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux