Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 11-06-2020]

Yonne Tourisme

Le plan «Renaissance» pour relancer le tourisme icaunais

photo article
( Crédit photo : Yonne Tourisme ) Les producteurs icaunais et leurs produits sont au cœur du projet “Renaissance”
Le jeudi 4 juin, Yonne Tourisme a lancé un plan de relance nommé «Renaissance», pour sauver la saison touristique icaunaise. Pour cela, une enveloppe de 340 000 € a été allouée par le département pour mener à bien le projet et attirer des Français qui, pour la plupart, passeront leurs vacances en France.
Comme beaucoup de secteurs, le tourisme a été largement impacté par la crise sanitaire. Alors que la période des vacances estivales arrive, « on estime que 9 millions de Français partis à l’étranger l’année dernière resteront en France cet été », confie Bénédicte Nastorg-Larrouture, directrice de Yonne Tourisme. «Mais l’impact de la crise sanitaire modifiera les attentes des touristes qui auront besoin notamment de se sentir en sécurité. Il faut que les touristes aient confiance, qu’ils sachent que les normes sanitaires sont appliquées».
Pour Bénédicte Nastorg-Larrouture, les Français ont besoin de se retrouver en famille, entre amis, «ils ont besoin de revenir à l’essentiel, à l’authentique, de consommer raisonnablement. Il y a eu pendant le confinement, par obligation pour certains, la nécessité de manger local, en circuit court et cela a été quelque chose de très bien reçu, avec la découverte de bons produits des producteurs locaux. On sait que cette tendance va se poursuivre, voire se renforcer».
Et selon la directrice de Yonne Tourisme, le département a ce qu’il faut pour attirer l’attention des vacanciers, cet été : de grands espaces, une nature omniprésence, des paysages multiples (vignobles, forêts, canaux, lacs, prés…). «On a aussi des produits du terroir reconnus et de qualité, qui vont du fromage, du vin, aux fruits et légumes, jusqu’à la viande…», liste-t-elle.

Une enveloppe de 340 000 €
Le plan de relance «Renaissance», qui tire son nom «de tout ce que l’on a vécu avec le confinement et d’un clin d’œil au Tonnerrois et ses beaux châteaux de la Renaissance», explique Bénédicte Nastorg-Larrouture, a pour objectif «de reconquérir la clientèle locale et de proximité dans un premier temps, avec une proposition d’idées, de séjours ou de journées à faire dans l’Yonne». Pour cela, une enveloppe de 340 000 € a été allouée par le département pour mener à bien ce projet.
Le plan de relance se décline en quatre grands axes. Il y a tout d’abord une campagne de communication de proximité sur l’Yonne, les départements limitrophes, les grandes villes voisines et l’Île-de-France. «La campagne est relayée par les offices de tourisme et les professionnels et solidaires, car elle reprend le slogan «sortezchezvous» de la Région», précise Bénédicte Nastorg-Larrouture. «La première action est essentiellement de limiter les pertes de cette saison touristique déjà bien entamée. C’est aussi de redonner envie aux Icaunais et aux touristes de ressortir, de découvrir des patrimoines, d’aller boire un verre, de reprendre goût à la vie». Avec pour message fort : «Dans l’Yonne en Bourgogne, des vacances au goût de renouveau».
Le second axe concerne une campagne de communication «spéciale soignants» avec l’intégration des messages dans les magazines spécialisés et auprès des comités d’entreprises des hôpitaux notamment parisiens (en résonance avec l’opération congés offerts/transformation en chèque vacances pour les soignants). «Les soignants ont besoin de vacances et en auront les moyens», continue la directrice de Yonne Tourisme.
Le troisième axe traite de la participation à la campagne de communication de la destination Bourgogne été et automne, avec le Collectif Bourgogne à destination de la clientèle parisienne et lyonnaise.

Les producteurs et artisans locaux au cœur du projet
Quant au quatrième et dernier axe ? «C’est une action de promotion des artisans et producteurs locaux. L’objectif est de faire une belle campagne de communication sur ces producteurs et artisans», assure Bénédicte Nastorg-Larrouture. Plusieurs actions sont envisagées voire sur le point d’être finalisées. «Ce serait par exemple de créer un sac, que nous appelons pour le moment « l’Yonne à emporter», qui serait offert par les offices de tourisme à leurs visiteurs en les incitant à aller le remplir chez les producteurs et les artisans locaux. On promeut également «J’veux du local 89» qui débute tout juste ».
Yonne Tourisme a également créé une rubrique sur son site internet appelée «Passez à table», pour soutenir les producteurs et restaurateurs icaunais, qui proposaient des plats à emporter ou de la livraison à domicile durant la période de confinement. «On maintient cette action car nous savons que des touristes n’auront pas les moyens d’aller au restaurant et il y a ceux qui n’oseront pas y aller. Il y aura donc une demande qui va continuer. Ça intéressera notamment les propriétaires de gîtes ou de campings».
Le projet de collaboration avec le Grand Paris fait également parti des actions en cours. «Nous avons toujours l’espoir de pouvoir aller promouvoir l’Yonne et ses produits sur les principaux marchés parisiens», affirme la directrice de Yonne Tourisme.
Un vaste plan de relance qui a tout pour mettre l’Yonne au premier rang des destinations touristiques souhaitées par les Français cet été.

Christopher Levé

votre publicité
photo article

Viticulture - Des stations météo pour faciliter la tâche des vignerons

[En ligne le 08-07-2020]

photo article

Moissons - Petit tour d’horizon après trois semaines de récolte

[En ligne le 08-07-2020]

photo article

Sangliers - Une réunion locale pour trouver des solutions

[En ligne le 08-07-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1586

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux