Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 01-04-2020]

Point de vue

« Merci à ceux qui font tourner le pays »

photo article
Jacques de Loisy, président de la commission « Productions végétales » de la FDSEA.
Comme plusieurs exploitants et responsables professionnels agricoles, Jacques de Loisy s’est récemment manifesté sur les réseaux sociaux en livrant son point de vue sur la zone de turbulences que traverse actuellement la France.
Le Côte-d’orien pointe du doigt certaines positions des « énarques hauts fonctionnaires parisiens et grands élus hors sol ». « Une chose est certaine, heureusement qu’il n’y a pas qu’eux pour tenir et faire tourner notre pays et son économie », insiste l’exploitant agricole d’Hauteville-lès-Dijon, qui liste un certain nombre de faits : « nous avons eu, pour commencer, la démission du général de Villiers à cause d’un désaccord sur le financement des armées. Aujourd’hui, l’armée est pleinement mobilisée, non seulement contre le terrorisme et les attentats, mais aussi face au covid-19, son rôle est donc essentiel. Je pense également aux accords du Mercosur qui mobilisent la profession depuis très longtemps : je m’aperçois aujourd’hui que la tendance est désormais de fermer les frontières. Une autre priorité, fort heureusement, est de continuer à nourrir les Français ! Autre point : tout le monde retourne à la campagne et le monde agricole redevient stratégique pour l’alimentation : l’agribashing et le dédain pour les campagnes ont semble-t-il disparu. La science et ses progrès ont été remis en cause par des charlatans et autres politiciens de troisième classe, mais depuis une semaine, il faut plus que jamais écouter les scientifiques ! Les apôtres de la décroissance invités en Guest Stars sur les plateaux de télévision annoncent aussi une dramatique crise économique… Ah, oui, j’allais oublier : les maires et mairies de taille modeste coûtaient cher et ne servaient à rien. Il fallait diminuer leurs dotations et les forcer à se regrouper, on voit ce qu’il en est aujourd’hui, avec leur utilité en cette période de crise sanitaire… ».
Jacques de Loisy ajoute des propos pour Terres de Bourgogne : « En cette période compliquée pour le pays, pour ne pas dire de guerre, le monde agricole se mobilise pour maintenir les récoltes en place et implanter celles de printemps. Les exploitants protègent judicieusement ces dernières contre les ravageurs, adventices, maladies et autres virus, qui ont touché une partie des orges d’hiver suite au retrait du Gaucho. Les agriculteurs nourrissent également leurs troupeaux pour la viande et le lait quotidien des Français. Bien sûr, nous devons également rendre hommage aux soignants qui eux aussi sont au front, en première ligne au quotidien. L’agriculture et ses filières poursuivront leur activité face au Tertiaire, qui souffre énormément et tant d’autres. Une fois la crise passée, il sera utile que le Parlement, la Haute administration, le gouvernement et Monsieur le Président de la République, en tirent les conclusions, de manière positive et remettent en haut de la pile l’acte de production, les énergies renouvelables, le stockage de l’eau sans oublier l’innovation notamment génétique, car comme l’a dit récemment Yannick Jadot : il faut respecter les avis des autorités scientifiques ».

Propos recueillis par Aurélien Genest

photo article

Révision des ZDS - Un «coup de rabot» inutile

[En ligne le 20-05-2020]

photo article

Bonne santé des produits fermiers - La preuve par n’œuf

[En ligne le 20-05-2020]

photo article

Environnement - Regard sur l’agriculture dans le paysage

[En ligne le 13-05-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1579

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux