Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 12-03-2020]

Rendez-vous

Élevage : découvrez les bonnes pratiques d’écornage

photo article
Le GDS21 et sa filiale Farago Bourgogne organisent une démonstration « écornage » l’après-midi du jeudi 19 mars à la ferme du lycée agricole de Quétigny à Tart-le-Bas (21).
Pourquoi écorner ? Dans l’attente de n’avoir que des animaux sans corne, le choix de la stabulation libre impose pour beaucoup d’éleveur un écornage. Il permet une plus grande sécurité de travail pour l’éleveur mais aussi pour les animaux (coup des dominantes/dominées, distance dite de respect des animaux dans les stabulations avec la cohabitation des cornus/non cornus…). L’écornage peut être fait sur des petits veaux ou des adultes. L’avantage de l’écornage des jeunes veaux est qu’il répond plus facilement aux exigences du bien-être animal qui impose une anesthésie locale ou une tranquillisation pour un écornage après 4 semaines d’âge. L’utilisation de ces médicaments soumis à prescription vétérinaire n’est pas facile et la loi reste floue sur l’administrateur. Pour les adultes un garrot est nécessaire (poser et retirer).
Les avantages de l’écornage jeune :
- rapide car plus il est jeune, plus la peau est fine : une chauffe supérieure à 600° permet un écornage rapide donc peu d’atteinte sur le veau, et une diminution du stress. Dès l’écornage terminé, le veau se comporte normalement, il va téter.

Remarque : l’écornage à l’acide est très traumatisant. La douleur s’installe sur une plus longue durée, et il existe un risque de brûlure des mamelles…

L’objectif de l’écornage :
- couper l’alimentation veineuse de la corne (ne pas arracher par la suite le cornillon : c’est inutile et trop douloureux !)
L’organisation : Pour bien écorner il faut un bon équipement :
Une cage qui permet une bonne contention du veau devant et derrière.
Du matériel (ciseaux ou tondeuse) pour dégager le cornillon et rendre l’emplacement de l’écornage propre et facile d’accès.
Un écorneur thermique avec une chauffe à plus de 600° pour être rapide et efficace du 1er coup.
Un désinfectant qui permettra de faciliter la cicatrisation.

N’hésitez pas à passer jeudi 19 mars à 14 heures à la ferme du lycée agricole de Quetigny, à Tart-le-bas, Virginie Pabiou, technicienne GDS et Farago Bourgogne pourra répondre à vos questions et vos attentes. Pour tout renseignement contactez le  06 09 14 55 07.
covid 19
photo article

Lait - Indemnisations et interrogations en vue

[En ligne le 09-04-2020]

Statistiques - Changements sur les oléoprotéagineux en BFC

[En ligne le 09-04-2020]

Pratique - Permettre au GDS de poursuivre ses interventions

[En ligne le 09-04-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1573

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux