Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 13-02-2020]

Chambre d’agriculture

La transmission, ça se prépare

photo article
Une matinée d’échanges entre cédants et repreneurs, organisée par la Chambre d’agriculture de l’Yonne, a eu lieu à Sainte-Colombe-sur-Loing.
Le 4 février, une matinée d’échanges entre cédants et repreneurs, organisée par la Chambre d’agriculture de l’Yonne, a eu lieu à Sainte-Colombe-sur-Loing. Avec pour objectif de montrer qu’une installation hors cadre familial est possible et de faire prendre conscience aux deux publics que la préparation est la clé d’une bonne transmission.
Mardi 4 février, une dizaine de personnes, cédants ou repreneurs, étaient présentes à la salle des fêtes de Sainte-Colombe-sur-Loing. Tous étaient là pour écouter les témoignages de Patrick Rolland (cédant) et Anaïs Denaux (repreneuse hors cadre familial). Une matinée d’échanges organisée par la Chambre d’agriculture de l’Yonne. « Le but au départ est de montrer qu’une installation hors cadre familial, c’est possible », assure Marc Abonnet, conseiller installation/transmission à la Chambre d’agriculture de l’Yonne. Une solution supplémentaire qui s’offre aux cédants qui n’ont pas toujours la possibilité de transmettre leur exploitation à un membre de leur famille.
Aussi, « avoir l’objectif de transmettre c’est bien. Mais le but de cette réunion est également de montrer comment construire une relation entre cédant et repreneur, pour que la transmission aille jusqu’au bout », indique Marc Abonnet. Car la transmission ne se fait pas lors du premier rendez-vous. C’est un long processus durant lequel des difficultés peuvent apparaître. « Le but est de montrer comment on les règle et comment on avance ».

Ouvrir la transmission à d’autres productions
Durant la matinée, les deux témoins ont pris la parole et donné leur ressenti sur cette transmission commune. « Ce qui est intéressant dans cet exemple, c’est que Patrick Rolland avait une exploitation de polyculture vaches allaitantes et qu’il a eu la volonté de transmettre son exploitation en l’ouvrant à une autre production. Celle d’Anaïs Denaux s’installe en ovin lait », continue Marc Abonnet. « Cela montre que les jeunes ont des projets, différents de ceux des cédants, mais qui peuvent aussi bien se développer sur la même exploitation. Il faut avoir une ouverture d’esprit lorsque l’on est cédant ».
Quant aux grandes étapes d’une transmission réussie ? « Anticiper et se préparer », répond le conseiller de la Chambre d’agriculture de l’Yonne. « C’est une démarche qui demande du temps. Il faut se préparer soi-même en tant que cédant mais aussi se préparer à trouver un repreneur. Et que l’objectif soit clair : le cédant travaille bien dans l’idée de vouloir transmettre son exploitation à quelqu’un ».
Si pour Patrick Rolland la première rencontre a été la bonne, « il faut généralement rencontrer six ou sept porteurs de projets avant de trouver celui avec lequel on va s’engager, avec qui le contact va passer, où une relation de confiance pourra s’installer ».
Lors de cette réunion, les deux publics concernés ont pu entendre les témoignages des deux parties. « C’est important que les jeunes et les cédants sachent ce que les uns attendent des autres. Ça leur permet à tous de les faire mûrir dans leurs projets. Et de les sensibiliser sur l’importance du dialogue à avoir lors d’un tel projet », conclut Marc Abonnet.

Christopher Levé

covid 19

Covid-19 - Le Préfet de l'Yonne fait le point sur les marchés

[En ligne le 07-04-2020]

photo article

Viticulture - Les mange-bourgeons menacent les vignes

[En ligne le 01-04-2020]

photo article

Élevage ovin - Une situation délicate à quelques jours de Pâques

[En ligne le 01-04-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1572

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux