Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 06-02-2020]

Changement climatique

La Chambre d’agriculture se positionne

photo article
Le changement climatique est désormais une réalité qu’il faut prendre en compte. La Chambre d’agriculture n’a pas attendu ce constat pour prendre des mesures. Elle travaille actuellement sur des projections de températures afin d’affiner les préconisations de conduite d’exploitation.
Depuis plusieurs mois l’APCA travaille avec des experts climatiques sur des projections de climats et de températures jusqu’en l’an 2100.

La volonté de l’APCA est également d’avoir dans chaque département un référent climat. Dans la Nièvre, cette responsabilité est occupée par Céline Beauvois en lien avec Céline Buche de la Chambre Régionale.

Le travail de ces conseillères s’appuie sur des données scientifiquement prouvées du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Évolution du Climat (le GIEC). Le réseau des Chambres a également développé un outil «Climat XXI». Cette application va permettre de stimuler les tendances climatiques du XXIe siècle grâce à des indicateurs climatiques et agronomiques. «Il faut distinguer les deux aspects : un indicateur climatique est une évolution attendue d’une température et l’indicateur agronomique est une évolution attendue des jours échaudants c’est-à-dire le nombre de jours où la température dépasse les 25 degrés et où les cultures sont impactées» précise Céline Beauvois. Des données climatiques accompagnées de graphiques sont en cours d’analyses et feront l’objet d’une publication plus approfondie dans les prochains mois. Elles proviennent du canton de Chatillon-en-Bazois, Ouroux-en-Morvan et Pouilly-sur-Loire. À terme, l’idée est de développer cette thématique climat dans les formations dispensées par la Chambre d’agriculture. «C’est aussi une volonté de Vivéa de contribuer à l’accompagnement des transitions écologique et énergétique et de favoriser par la formation continue l’appropriation de pratiques alternatives par les chefs d’exploitation agricoles» ajoute Céline Beauvois.

Des actions seront menées tout au long de l’année sous la forme d’une journée porte ouverte qui aura lieu le 24 mars prochain intitulée «Adapter son système fourrager au changement climatique». Des formations déjà prévues au catalogue prévoient un temps de réflexion sur cette thématique. Une bonne manière de préparer les exploitants agricoles à la réalité du changement climatique.

Théophile Mercier

votre publicité
photo article

GDS - BVD : La lutte collective démarre

[En ligne le 09-09-2020]

photo article

Coopératives - Des céréaliers mieux armés face à un monde qui change

[En ligne le 09-09-2020]

photo article

Foire Ovine - Une édition de très bonne facture

[En ligne le 02-09-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1597

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux