Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 06-02-2020]

Collectivité

Une nouvelle chaufferie bois pour la commune de Devay

photo article
La chaufferie a été inaugurée en présence d’Alain Lassus, le président du conseil départemental, le maire de Devay, René Bernigaud et les élus de la communauté de communes Sud Nivernais.
photo article
La sous-station a été installée sous l’école, avec deux circuits pour chauffer la mairie et l’école. Elle a été raccordée au circuit existant.
photo article
La chaufferie est connectée et permet de chauffer les trois sites (école, mairie, salle des fêtes) de manière indépendante.
Le Conseil départemental a inauguré le 24 janvier dernier, la nouvelle chaufferie bois granulés de la commune de Devay. Une économie de 2 000 euros par an est déjà anticipée par le maire.
C’est une belle opération pour la commune de Devay. La municipalité s’est dotée d’une chaudière à bois granulés dernier cri en lieu et place des radiateurs à fioul et à gaz. Elle a été mise en service, il y a cinq mois mais inaugurée seulement le 24 janvier dernier.
Cette chaudière à granulés permettra de chauffer l’ensemble des bâtiments communaux, à savoir la mairie, l’école et la salle des fêtes. L’opération s’inscrit au Contrat-cadre de partenariat signé avec la Communauté de communes Sud Nivernais. Le Conseil départemental participe à hauteur de 12 700 euros soit 16,53 % de la dépense prévisionnelle de 76 840 euros. «Nos bâtiments communaux étaient chauffés au fioul et au gaz, ces installations datant des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix. Un chauffage vieillissant, donc, et peu performant» a déclaré le maire de Devay, René Bernigaud. Le plan de financement, pour cette chaufferie bois a été établi en conseil municipal, avec recherche de subventions. L’appel d’offres a ensuite été lancé et deux lots attribués : le gros œuvre/génie civil, pour l’extension de la salle des fêtes et la création du réseau de chaleur souterrain, à Artisans plus (Nevers), et la chaufferie elle-même à Énergie 2000 plus (Cosne-sur-Loire). Les travaux ont eu lieu de juin à septembre 2019. Sous l’école, la sous-station a été installée, avec deux circuits pour chauffer la mairie et l’école. «On a rebranché sur nos circuits existants», ajoute René Bernigaud. Les premiers mois d’utilisation donnent satisfaction. «C’est une chaufferie connectée», ajoute-t-il. «On peut régler et programmer la température de chacun des trois sites». Les granulés sont livrés par l’entreprise cercycoise Cassier combustibles. «Il est prévu trois à quatre approvisionnements par an. On a fait le plein, pour 700 €, en septembre puis fin décembre, soit 4,7 tonnes de granulés à chaque fois. On compte économiser 2 000 € de chauffage par an, ce qui fait que la chaufferie sera amortie dans huit ans» conclut le maire.

Théophile Mercier

photo article

Viticulture - «Le rêve est devenu réalité»

[En ligne le 20-02-2020]

photo article

Chambre d’agriculture - L’équipe grandes cultures présente sur le terrain­

[En ligne le 13-02-2020]

photo article

Abattoir de Cosne-sur-Loire - «Encore une année compliquée»

[En ligne le 13-02-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1566

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux