Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 06-02-2020]

Recherche

Au sein d’Inrae, la région joue sa partition

photo article
Le nouvel institut, issu de la fusion de l’Inra et de l’Irstea, possède, à Dijon, un centre régional très impliqué sur les thématiques porteuses de l’agroécologie, de l’alimentation et de l’économie des territoires ruraux.
Depuis le 1er janvier, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) est devenu l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae). Une évolution liée à la fusion de l’Inra et de l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea, ex-Cemagref). Cette évolution se traduit sur un plan local avec le centre Inrae régional de Dijon qui, comme le souligne sa présidente, Nathalie Munier-Jolain, ne devrait pas connaître de gros bouleversements dans son organisation : « Avant même la fusion, le centre Inra de Bourgogne Franche-Comté n’abritait pas de site Irstea, donc, sur ce point, il n’y aura pas de changement ». Pour le reste, Inrae traduit la volonté des ministères de l’Agriculture et de l’Alimentation, et de la Recherche, de doter la France d’un leader mondial dans ces domaines. Deux années de préparation auront été nécessaires afin de faire converger les disciplines et les compétences propres aux deux organismes. Inrae est aujourd’hui le premier organisme spécialisé dans la recherche en alimentation dans le monde et cet aspect à une résonance particulière pour le centre Bourgogne Franche-Comté implanté à Dijon. « Nous sommes très impliqués», poursuit Nathalie Munier-Jolain, «sur les questions touchant à l’alimentation, au goût et à la sensorialité, à travers l’Unité mixte de recherche (UMR) du Centre des sciences du goût et de l’alimentation (CSGA) ». Un centre qui, comme le rappelait Claire Sulmont-Rossé, directrice de recherche au CSGA, travaille sur l’alimentation à tous les âges de la vie et explore ce qui détermine les comportements alimentaires. « Nous portons aussi la plus grosse UMR d’agroécologie de France,» souligne la présidente du centre, «une discipline qui est au cœur de la création du nouvel institut, mais nous œuvrons aussi sur les questions touchant à l’économie et la sociologie rurale ».

Liens avec le monde agricole
La thématique de la transition agroécologique est centrale aujourd’hui dans les travaux menés par Inrae à Dijon. Une thématique qui ne peut se construire qu’en lien étroit avec des partenaires de terrain, comme le rappelle Stéphane Cordeau, chercheur au sein de l’UMR Agroécologie : « Nous produisons de la connaissance et nous l’expérimentons à grande échelle sur notre plateforme CA-SYS de Bretenière, au sud de Dijon où, sur 120 hectares, est testée une diversité de systèmes agroécologiques en semis direct ou avec travail du sol, tous sans pesticides. Nous travaillons beaucoup avec les réseaux d’agriculteurs et nous portons une grande attention à ceux qui expérimentent, qui sont pionniers dans leur domaine ». D’autres recherches visent aussi à faire de l’agriculture « un puissant moteur de la lutte contre l’effet de serre » pour reprendre l’expression de Nathalie Munier-Jolain. C’est le cas, par exemple, des travaux menés par un autre chercheur de l’UMR Agroécologie, Laurent Philippot, sur les micro-organismes du sol et le cycle de l’azote. Des micro-organismes qui, dans certains cas, peuvent se muer en véritables « puits » de gaz à effet de serre. Enfin, dernier fait notable lié à la constitution d’Inrae : le nouvel organisme s’est doté d’une direction générale déléguée à l’expertise et à l’appui aux politiques publiques. Un élément important permettant à l’institut de prendre part activement aux débats sociétaux tels que l’artificialisation des sols, la douleur ou la conscience des animaux, ou encore la recherche d’alternatives au glyphosate.

Berty Robert

votre publicité
photo article

Viande - Face aux exigences du marché, savoir faire de la dentelle...

[En ligne le 09-09-2020]

photo article

Partenariat - Pour que chasse et randonnée se connaissent mieux

[En ligne le 09-09-2020]

photo article

Salon - Deux jours pour faire le tour des technologies de l’élevage bio

[En ligne le 02-09-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1595_P01.jpg

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux