Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 06-02-2020]

Machinisme

2019, belle année pour les ventes de tracteurs

photo article
Le marché des chargeurs télescopiques est extrêmement dynamique.
2019 restera comme un bon millésime pour le machinisme agricole, comme en témoignent les données d’immatriculations de tracteurs révélées par Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement. Toutes les catégories enregistrent des progressions importantes, à l’exception des tracteurs espaces verts.
Si, en 2017 et 2018, les statistiques liées aux immatriculations de véhicules agricoles, et particulièrement les tracteurs, avaient été perturbées par l’entrée en vigueur au 1er janvier 2018 du règlement européen 167/2013 relatif à la réception et à la surveillance du marché des véhicules agricoles et forestiers, en 2019, des pics d’immatriculations ont été observés.

Ils ont concerné plusieurs catégories de matériels, principalement les machines et instruments remorqués, ainsi que les remorques et semi-remorques agricoles. Néanmoins, 2019 restera une année record pour les immatriculations de tracteurs, du jamais vu depuis 2013. Près de 40 000 unités ont été immatriculées pour la première fois. Un chiffre en progression de 19 % par rapport à 2018. D’une année sur l’autre, la croissance la plus spectaculaire concerne les enjambeurs vignerons (+49,7 %, avec 721 immatriculations) sur un marché global des tracteurs en progression de 19,1 %. On peut aussi noter une progression quasi similaire (+49,6%) pour les chargeurs télescopiques, mais sur un volume plus important (5 355 immatriculations, un record). En revanche, les tracteurs espaces verts sont en recul de 36,7%, à 3 178 immatriculations. Du côté des marques, sur le secteur des tracteurs standards et des vignes et vergers, John Deere est leader, avec 18,8 % du marché (contre 18,7 % en 2018), devant New Holland, en recul (16,4 % contre 18,2%) et Fendt, en légère progression (13,3 % contre 13,1%).
D’une année sur l’autre les plus belles progressions en parts de marché sont à mettre à l’actif de Kubota et de Deutz-Fahr (+0,7 % chacun, avec, respectivement 5,9 et 4,4 % du marché). A l’inverse, New Holland ne profite pas de ce redémarrage, reculant de 1,8 %.

Meilleur résultat depuis 2013
Si l’on s’intéresse maintenant uniquement au marché des tracteurs standards, on trouve le même trio de tête (John Deere/New Holland/Fendt) avec des parts respectives de marché de 20,8 %, 15,2 % et 12,6 %. Mais là, New Holland  n’est pas le seul à reculer (15,2 % contre 17,1%), c’est aussi le cas pour Fendt (12,6 % contre 12,8%). Kubota affiche la plus forte progression (+1,1 % à 5,2 % de parts de marché) quand New Holland est en recul de 1,9 %. Au total, en 2019, les immatriculations de tracteurs standards auront atteint 26 435 exemplaires, le meilleur résultat depuis 2013 (34 517).

Sur les premières immatriculations du secteur des tracteurs standards en 2019, la plus grosse part (42,9%) concerne des puissances comprises entre 100 et 149 ch. Toutefois, on note, entre 2018 et 2019, une forte progression de la catégorie des 350 à 399 ch (+33,6%), mais elle ne représente que 0,7 % du marché. Enfin, notons que sur le marché très dynamique des chargeurs télescopiques, en 2019, les trois premières marques auront été Manitou, JCB et Merlo, qui totalisent plus de 72 % du marché.

Berty Robert et Axema

photo article

Interview - «Ambition Bio 2022 n’a d’ambition que le nom…»

[En ligne le 20-02-2020]

photo article

Viticulture - Aucune commune bourguignonne ne sera exclue de l’aire AOC régionale

[En ligne le 13-02-2020]

photo article

Congrès - La FNB exhorte la filière bovine à s’organiser

[En ligne le 13-02-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1566

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux