Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 30-01-2020]

Concours général agricole

Une première étape vers les médailles

photo article
96 dégustateurs ont jugés les 351 échantillons présentés lors de la pré-sélection du concours général agricole 2020.
photo article
Robes, goûts, odeurs, les vins sont détaillés sous toutes leurs coutures.
photo article
Les dégustateurs sélectionnent jusqu’à 60 % des vins présentés, par appellations.
photo article
Les vins choisis participeront ensuite à la finale le 23 février, au Salon de l’agriculture, à Paris.
Le jeudi 23 janvier a eu lieu la pré-sélection des vins pour le concours général agricole 2020, à la salle des Beauroy de Beine. 96 dégustateurs ont jugé les 351 échantillons présentés par 81 viticulteurs, coopératives ou négociants. Les vins choisis concourront ensuite à la finale le 23 février prochain, lors du Salon de l’agriculture, à Paris.
Trois cent cinquante et un. C’est le nombre d’échantillons présentés le jeudi 23 janvier, lors de la pré-sélection des vins pour le concours général agricole 2020 à la salle des Beauroy de Beine, par 81 viticulteurs, coopératives ou négociants, de toutes appellations, millésimées 2018 (sauf les Grands crus et Irancy millésimés 2017 et les Crémants millésimés et non millésimés). «Cette année, c’est l’anniversaire des 150 ans du concours général agricole qui a été créé en 1870 par le ministère de l’Agriculture», indique Arnaud Delestre, président de la Chambre d’agriculture de l’Yonne, organisatrice de l’événement. «C’est le seul concours organisé sous le contrôle de l’État», ajoute Philippe Jager, chef du service économique agricole à la DDT (Direction départementale des territoires) de l’Yonne.
Durant toute la matinée, quatre vingt seize dégustateurs, de trois  à quatre par table (il y avait 26 tables au total, ndlr), étaient présents pour juger les vins, selon leurs goûts, leurs odeurs ou encore leurs robes. «Les dégustateurs sélectionnent entre 50 et 60 % (par appellations) des vins présentés, qui partent ensuite à la finale du concours général agricole, qui aura lieu le dimanche 23 février, lors du Salon de l’agriculture à Paris», explique Armelle Naudier, conseillère à la Chambre d’agriculture de l’Yonne en charge de l’organisation du concours. Les vins choisis lors de cette pré-sélection ne seront dévoilés qu’à Paris.

Une vitrine des vins Bourguignons
Pour une totale impartialité, tous les vins sont présentés de manière anonyme. Aussi, «les viticulteurs qui présentent leurs vins ne peuvent pas déguster leur propre vin (ni un salarié de l’entreprise)», continue Philippe Jager.
Lors de la finale à Paris, les dégustations auront lieu le matin par six nouveaux jurés, dont trois du département (présents lors de la pré-sélection). Les résultats seront ensuite dévoilés l’après-midi.
Alors, quel est le but de ce concours ? «C’est de mettre en valeur les savoir-faire des viticulteurs au niveau national et avoir une reconnaissance au niveau international», répond Arnaud Delestre. Une magnifique vitrine, permettant de valoriser les productions, de mieux faire connaître les terroirs et de faire référencer ces vins sur un marché de produits de haute qualité.

Christopher Levé

votre publicité
photo article

Innov’action - Se lancer dans la culture de plants de pommes de terre

[En ligne le 09-09-2020]

Assemblée générale de la FDSEA, le 18 septembre - Le revenu au cœur de l’action syndicale

[En ligne le 09-09-2020]

photo article

Enseignement agricole - Une rentrée « normale » à La Brosse

[En ligne le 09-09-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1597

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux