Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 09-01-2020]

FDSEA Service emploi (4/6)

Le succès de la formation adjoint administratif polyvalent vente et cave en exploitation viticole

photo article
Les stagiaires présentes ont pu donner leurs impressions sur la formation suivie, lors du bilan final le 20 décembre.
Le 20 décembre a eu lieu le bilan final de la formation adjoint administratif polyvalent vente et cave en exploitation viticole, au CFPPA d’Auxerre La Brosse. Une formation mise en place par ce dernier, avec le partenariat de la FDSEA 89 et financée par la Région BFC (PIC) et le FSE (Fond social européen).
L’heure était au bilan, le 20 décembre au CFPPA d’Auxerre La Brosse, pour la formation adjoint administratif polyvalent vente et cave en exploitation viticole. Une formation qui avait commencé le 1er octobre et qui a regroupé huit stagiaires. Le jour du bilan, stagiaires et certaines maîtres de stage étaient présents pour partager leurs impressions sur la formation, ainsi que les financeurs.
«Le but de la formation ? C’est de former des personnes polyvalentes, de la prise de commande jusqu’à l’expédition», indique France Lahutte, animatrice à la FDSEA 89. «C’est aussi gérer les documents administratifs d’une entreprise. Et qu’ils soient aussi capables d’aller dans les vignes, pour faire du relevage par exemple. Elles ont eu un apprentissage de la taille de la vigne», détaille-t-elle.
Pour cela, les huit stagiaires, toutes des femmes, ont eu au total 399 heures de formation : 105 heures en entreprises et 294 heures au CFPPA. «Elles étaient dans huit entreprises différentes, avec à la clé des perspectives d’embauches pour certaines d’entre-elles, au sein même des entreprises où elles effectuent leur stage», continue France Lahutte.

Polyvalence et autonomie : maître mot de la formation
Le métier d’adjoint administratif, c’est assurer le suivi administratif et participer à la gestion commerciale du domaine sous la responsabilité de son responsable hiérarchique. C’est aussi assurer la bonne gestion des stocks de matières sèches, réceptionner les commandes, participer à leurs préparations, procéder à la facturation, assurer l’accueil de la clientèle au caveau, ou encore présenter le domaine et les vins, en français comme en anglais. Des qualifications toutes acquises lors de la formation.

Le programme a d’ailleurs été modifié pour davantage correspondre aux besoins et aux attentes des entreprises d’accueil et des stagiaires, «en suivant les remarques qui ont été faites lors de la première édition de cette formation», complète France Lahutte.

Quant aux critères d’accession à la formation ? Il faut avoir un niveau 4 validé en secrétariat, administration des ventes, commerce et/ou une expérience affirmée. L’admission est ensuite prononcée à la suite d’un entretien individuel et des tests de niveau en anglais.
En fin de formation, une attestation est remise aux stagiaires signifiant le bon suivi de l’intégralité des cours et des heures effectuées en entreprise.

Lors du bilan final, les stagiaires et les maîtres de stage ont pu donner leurs impressions sur la formation. Une formation «enrichissante» avec «une autonomie acquise» d’après les mots des présents. Certaines ont même pu ressortir avec un CDI en poche. De bon augure pour la suite.

Christopher Levé

votre publicité
photo article

FDSEA Service emploi (6/6) - Une nouvelle vie dans les vignes

[En ligne le 23-01-2020]

photo article

ZNT - La FNSEA demande un moratoire

[En ligne le 16-01-2020]

photo article

Viticulture - Des couverts pour apporter de la matière organique au sol des vignes

[En ligne le 16-01-2020]

RECHERCHE

ÉDITION N°1562

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux