Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 17-10-2019]

Agri-Viti-Emploi 89

Le groupement d’employeurs se développe

photo article
Émeline Boutet, nouvelle chargée de développement à Agri-Viti-Emploi 89.
Avec le recrutement d’une nouvelle chargée de développement, AVE (Agri-Viti-Emploi) 89 se développe, avec toujours la volonté d’aller à la rencontre des agriculteurs et des viticulteurs du département, en répondant, à moindre coût, à leurs besoins.
Une nouvelle tête a fait son apparition au sein du groupement d’employeurs AVE (Agri-Viti-Emploi) 89. À 27 ans, Émeline Boutet, chargée de développement, a pour mission «d’aller à la rencontrer des agriculteurs et des viticulteurs du département», indique-t-elle. Arrivée le 30 septembre 2019, cette dernière a commencé son activité avec un premier dossier important : «promouvoir la formation taille de la vigne (qui se déroule au CFPPA du 18 novembre 2019 au 7 février 2020, ndlr)», en étant par exemple présente sur des forums de l’emploi, comme mercredi 9 octobre à Migennes (lire par ailleurs).
Pour rappel, AVE 89 est une association de type loi 1901, «dont l’objectif premier n’est pas de faire des résultats économiques, mais de rendre des services aux adhérents», explique Philippe Loussot, directeur d’AVE 89. «On propose des compétences agricoles à nos adhérents, que ce soit des ouvriers agricoles ou des chauffeurs».

Répondre aux besoins des adhérents
L’arrivée d’une nouvelle chargée de développement a pour objectif «d’améliorer le service rendu aux adhérents dans tous les secteurs du département : la viticulture, les grandes cultures et l’élevage», continue Philippe Loussot. «Nous avons besoin de ce type de profil afin d’améliorer les relations et les réponses aux besoins ainsi qu’aux attentes des adhérents».
Car le premier besoin des viticulteurs et des agriculteurs, c’est la main-d’œuvre : travail en cave, assistance et conseil en commercialisation et en communication dans le cadre de la vente directe… «L’ambition des administrateurs d’AVE 89 est de répondre aux besoins des adhérents en minimisant les coûts au maximum, notamment en mutualisant les services avec d’autres départements», poursuit le directeur du groupement d’employeurs.
Et dans un contexte où le recrutement est compliqué, «AVE 89 supprime cette difficulté en allant sur les lieux de l’emploi. Nous allons à la rencontre de toutes les organisations de formation de l’emploi : les associations d’insertion, les administrations départementales, les administrations régaliennes ou encore les collectivités locales », assure-t-il.
L’association est également là pour «faciliter la tâche des employeurs, en matière de recrutement, mais aussi sur les formalités administratives comme les bulletins de salaire», conclut Philippe Loussot.

Christopher Levé

photo article

Élevage ovin - Une journée pour préparer les jeunes aux Ovinpiades

[En ligne le 14-11-2019]

Sécheresse - La situation s’améliore dans le département

[En ligne le 12-11-2019]

photo article

Emploi - Insertion - Retrouver le chemin de l’emploi grâce aux Jardins de la Croisière

[En ligne le 07-11-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1553

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux