Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 26-09-2019]

Chambre d’agriculture

Des nouvelles formations

photo article
( Crédit photo: Chambre d’agriculture de l’Yonne ) La formation greffage en vigne est reconduite cette année, comme ici avec Claire Grosjean, conseillère de la Chambre d’agriculture de BFC.
Les formations proposées par la Chambre d’agriculture de l’Yonne reprennent. Avec 30 % de nouveautés cette année, répondant à la demande et aux besoins des agriculteurs. Des formations ouvertes à tous, du monde de l’agriculture au grand public.
Les formations proposées par la Chambre d’agriculture de l’Yonne reprennent dès le mois d’octobre. Avec 30 % de nouveautés, sur les formations automne-hiver. «Elles vont concerner le développement personnel, la communication. C’est, pour les agriculteurs, savoir comment parler de leurs métiers au grand public, apprendre à faire face aux critiques des voisins, être plus à l’aise pour engager la conversation dans un contexte d’agribashing», indique Alexia Boulmeau, conseillère formation à la Chambre d’agriculture de l’Yonne.
Aussi, la permaculture en maraîchage, la production de petits fruits en AB ou encore la certification HVE (haute valeur environnementale) font leur apparition dans les formations. «En production végétale, on a aussi «le colza : j’arrête ou je continue ?» qui est très d’actualité», poursuit Alexia Boulmeau.

Répondre aux besoins des agriculteurs
Les formations vont de un à trois jours, avec pour certaines la possibilité de se former entièrement ou partiellement à distance. Aussi, elles sont limitées à une quinzaine de personnes «pour un meilleur confort pédagogique». Et un minimum de 7-8 stagiaires est nécessaire pour que la formation puisse avoir lieu.

Alors, comment les formations sont-elles choisies ? «Elles sont faites suivant les remontées et les besoins des agriculteurs. On soumet des idées que l’on a et qui viennent d’ailleurs», explique Alexia Boulmeau. «Aussi, tous les deux ans, on envoie une enquête à tous les agriculteurs pour connaître leurs besoins en formations».

Le calendrier des formations peut évoluer. Il ne se cantonne pas à celles qui sont faites. «Si on a des demandes vraiment émergentes, on peut rapidement mettre en place de nouvelles formations. On peut aussi rajouter d’autres cessions sur les formations complètes pour que toutes les personnes intéressées puissent les suivre», ajoute-t-elle.
Quant aux intervenants ? «Il y a des conseillers en interne, des conseillers du réseau Chambre de région et des intervenants extérieurs, qui peuvent être des experts nationaux sur le sujet concerné, des salariés d’autres organismes, de l’institut technique, de la recherche, des salariés indépendants ou issus de centres de formations…», liste Alexia Boulmeau.

Chaque année, les formations de la Chambre d’agriculture, c’est 1 000 stagiaires pour les 100 formations automne-hiver et 70 intervenants. La Chambre d’agriculture va également prochainement faire l’acquisition de deux salles informatiques, dans les locaux de Groupama, pour accueillir les stagiaires dans le cadre des formations proposées.

Pour le détail des formations :
contacter Alexia Boulmeau, au 03 86 94 82 93 ou à formation@yonne.chambagri.fr. Inscriptions en ligne sur yonne.chambagri.fr.

Christopher Levé

photo article

Initiative - La relocalisation de la commercialisation avec Agrilocal89

[En ligne le 27-05-2020]

photo article

Abbaye de la Pierre qui Vire - Un marché de producteurs ce dimanche

[En ligne le 27-05-2020]

photo article

Élevage - Les impacts de la crise sanitaire sur la filière

[En ligne le 27-05-2020]

reperes

Une nouvelle réglementation pour les détenteurs de porcs

Désormais, les détenteurs de porcs ou de sangliers vont devoir passer un nouveau certificat : celui de la biosécurité en élevage de porc, en circuit court, qu’ils aient un ou plusieurs porcs (autoconsommation comprise). «Ceux qui sont en circuit intégré le font avec l’intégrateur», précise Alexia Boulmeau. Une formation mise en place en France (par un arrêté datant du 16 octobre 2018) pour protéger les élevages et ne pas perdre le statut «indemne de peste porcine», suite à l’apparition de cette dernière à l’Est de l’Union européenne en 2014. Des contrôles seront effectués pour veiller au bon suivi de la réglementation. Des sessions pour passer le certificat sont prévues les 5 et 12 décembre, à la Chambre d’agriculture de l’Yonne (14 bis rue Guynemer, à Auxerre).

RECHERCHE

ÉDITION N°1580

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux