Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

YONNE

[Article mis en ligne le 19-09-2019]

Loup

Des actions mises en place suite aux attaques

photo article
Patrice Latron, préfet de l’Yonne et Didier Roussel (à gauche), directeur de la DDT ont évoqué les actions mises en place suite aux attaques du loup.
Lundi 16 septembre a eu lieu la cellule de veille sur le loup, à la préfecture d’Auxerre, durant laquelle des actions à mettre en place ont émergé. Comme la mise en place d’un groupe de travail, un partage des observations et une formation sur la connaissance du loup.
«Cette cellule de veille sur le loup est nécessaire mais elle est sensible car on a face à nous l’immense détresse des éleveurs», indique Patrice Latron, préfet de l’Yonne. Lundi 16 septembre a eu lieu la cellule de veille sur le loup, à la préfecture d’Auxerre, en présence des syndicats des élevages ovins du département et des syndicats professionnels agricoles. Une réunion durant laquelle les différents acteurs ont échangé durant près de deux heures sur les actions à mettre en place, à la fois pour prévenir d’éventuelles futures attaques mais aussi pour aider les éleveurs attaqués.
«On leur a fait part des nouvelles modalités d’indemnisation prévues dans un décret sorti en juillet et on a abordé les questions techniques sur les filets pouvant être pris en charge par l’État», explique le préfet de l’Yonne. «Et on a parlé de perspective puisque l’une des questions a laquelle nous allons devoir répondre collectivement est de savoir si on demande un cerclage, c’est-à-dire l’officialisation d’un certain nombre de mesures d’ordre nationale, ou non. Il n’est pas évident à ce stade que nos éleveurs, que je veux aider, aient intérêt à ce que l’on demande un cerclage». Ainsi, un groupe de travail va être mis en place «avec la profession» pour présenter les contraintes et les avantages d’un cerclage, avant la fin de l’année. «Pour le moment, on a un moyen financier pour aider les éleveurs, ce sont les crédits d’urgence qui nous servent qu’à intervenir après l’attaque pour protéger le troupeau (comme le financement de filets de protection)», développe Didier Roussel, directeur de la DDT de l’Yonne. «Le cerclage permet d’accéder à d’autres dispositifs qui permettraient de financer l’achat d’un chien (patous), son entretien, ses frais vétérinaires et éventuellement les frais de gardiennage. C’est un dispositif cofinancé par des crédits européens qui permettent d’aller beaucoup plus loin dans la prévention. Mais il n’y a plus de mesures d’urgence. Alors il faut faire la part des choses et voir ce qui est le plus intéressant pour les éleveurs».

Une formation de correspondant loup
Autre action ressortie : la mise en place d’un réseau d’informations et d’observations, obtenues notamment à l’aide des 19 pièges photos installés sur les exploitations victimes d’attaques (dans le Tonnerrois et l’Avallonnais). Des observations «que nous diffuserons à la Chambre d’agriculture de l’Yonne et aux éleveurs pour qu’ils puissent renforcer la surveillance ou la protection de leurs troupeaux», continue Patrice Latron.
Aussi, la DDT organise la semaine prochaine (les 25 et 26 septembre), une formation de correspondant loup, «avec 22 volontaires (éleveurs, chasseurs, associatifs…) qui seront formés pendant deux jours au lycée La Brosse (à Venoy) sur la connaissance du loup», poursuit-il.
Récemment, Patrice Latron, préfet de l’Yonne, a autorisé, à travers des arrêtés, les tirs d’effarouchement sur les secteurs attaqués : Mélisey-Arthonnay et Saint-Père-Vézelay. Des tirs pouvant être effectués par tous, pas seulement par les lieutenants de la louveterie mobilisés par ces arrêtés.

Christopher Levé

photo article

Cultures - Des incertitudes planent autour du colza

[En ligne le 17-10-2019]

photo article

Action syndicale - Un agriculteur sur dix est descendu dans la rue

[En ligne le 10-10-2019]

photo article

Apiculture - Des ruches au pot de miel, l’après travail des abeilles

[En ligne le 10-10-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1549

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux