Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

COTE D'OR

[Article mis en ligne le 19-09-2019]

Rentrée scolaire

C’est reparti à Pouilly

photo article
Louis Debard, fils d’agriculteur à Cussy-le-Châtel, raconte sa rentrée.
Les apprentis de la MFR Auxois sud-Morvan ont repris le chemin des cours le 2 septembre.
Allez hop, on y retourne ! La classe a repris depuis peu, les bonnes vieilles habitudes aussi. Louis Debard, apprenti en BTS Acse, a fait son arrivée à la maison familiale rurale Auxois sud-Morvan le 2 septembre à Pouilly-en-Auxois. Ce jeune de 18 ans est entré dans sa deuxième année de formation et passera les examens en juin prochain. «Tout s’est très bien passé, il y a une bonne ambiance ici, et je connais déjà pas mal de monde car il n’y a pratiquement que des gens du coin. Nous sommes peu nombreux dans la classe et nous pouvons facilement échanger avec les formateurs si l’on a des questions. Ces derniers ont souvent des implications dans le monde agricole, c’est un atout supplémentaire», confie ce fils d’agriculteur originaire de Cussy-le-Châtel, un village à seulement quelques kilomètres de son établissement scolaire. Louis Debard a la particularité d’avoir effectué sa première année de BTS à Châteaufarine, un quartier de Besançon : «j’ai voulu venir ici pour apprendre davantage sur les productions animales et végétales, et plus précisément sur les bovins viande et les céréales. Dans mon ancienne école, c’était aussi très intéressant, mais peut-être un peu trop axé lait Comté et herbe pour moi».

Apprentissage dans le secteur
Malgré son changement de MFR, le jeune Côte-d’orien conserve le même maître d’apprentissage, en l’occurrence Laurent Serpillon, exploitant agricole sur la commune de Marcheseuil : «ce BTS est en alternance, nous passons la moitié du temps dans une exploitation. C’est ce que je recherchais en venant dans une MFR : on se forme à la fois sur la théorie et sur la pratique. Un aspect non négligeable aussi : nous avons une petite rémunération, c’est toujours ça !». Titulaire d’un bac STAV en productions animales, Louis Debard espère décrocher son BTS l’an prochain pour vivre une première expérience professionnelle avant, peut-être, de rejoindre la ferme familiale : «l’idée serait de travailler plusieurs années à l’extérieur avant de revenir vers mon père, qui est en Gaec avec mon oncle sur une exploitation de polyculture-élevage comptant 160 vêlages charolais. Je ne sais pas où je travaillerai l’année prochaine, ce passage à Pouilly va me permettre de mûrir mon projet professionnel. Il faut avant toute chose décrocher cette formation. J’ai pour l’instant 10 sur 20 sur l’ensemble des CCF de la première année. Mes matières préférées ? Les productions animales et végétales, ainsi que la comptabilité. Ce que j’aime le moins  ? Les mathématiques, mais je ne vais plus en faire car j’ai déjà passé les deux CCF dans mon ancienne MFR. J’ai bien limité la casse en ayant 6 et 14 sur 20, soit une moyenne de 10. Nous aurons trois épreuves terminales en juin, nous pouvons nous permettre d’obtenir la moyenne de 9 sur 20 sur ces trois épreuves si nous avons 11 sur 20 en CCF. Je sais donc ce qu’il me reste à faire !».

Aurélien Genest

ferme
photo article

Porte ouverte - Essai transformé pour le Drive Fermier 21

[En ligne le 17-10-2019]

photo article

Coup de semonce du 8 octobre - L’énergie du désespoir

[En ligne le 10-10-2019]

photo article

Installation-transmission - Savoir anticiper

[En ligne le 10-10-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1549

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux