Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 13-08-2019]

Crédit Agricole Centre-Loire

Le Crédit Agricole aux côtés des agriculteurs

photo article
François Thibault, président Caisse Régionale de centre Loire
Face à cet épisode de sécheresse qui touche une nouvelle fois le monde agricole, le Crédit Agricole Centre-Loire a développé une série de mesures qui visent à soutenir et accompagner les agriculteurs. Objectif : les aider à s’adapter face aux aléas climatiques et à relever les défis de l’agriculture. Les explications de François Thibault, le président du Crédit Agricole Centre Loire.
- Encore une sécheresse cette année, qui succède à celle de 2018, et qui impacte fortement les agriculteurs. Comment percevez-vous cette situation et plus globalement la situation de l’agriculture actuellement ?
François Thibault : «L’agriculture a toujours traversé des moments difficiles, pour autant cette sécheresse 2019 représente un obstacle supplémentaire à surmonter pour le monde agricole. Nous avons connu l’épisode « intempéries » en 2016 qui avait impacté toutes les agricultures, en 2018, une première sécheresse atypique de par sa durée et sa survenance tard dans la saison, enfin cette année de nouveau un épisode de sécheresse avec des températures extrêmes… L’effet cumulatif a de réels impacts sur les revenus des agriculteurs, pour une profession déjà confrontée à d’autres défis : pression sur les prix, contraintes réglementaires, agribashing… »

- Les moissons se terminent, quel retour avez-vous du terrain ?
François Thibault : «Globalement, les moissons de céréales sur nos trois départements sont correctes avec cependant des écarts de rendement selon les territoires.
En revanche les récoltes de colza ont été globalement médiocres (avec de réelles incertitudes sur les semis pour la nouvelle campagne) et de grandes inquiétudes sur les cultures d’été.
Au final la problématique sera sans doute moins sur les rendements que sur les prix de vente qui restent très en deçà de 2018 à la même époque».

- Face à cette situation de sécheresse, quelles sont les mesures proposées par le Crédit Agricole pour accompagner les agriculteurs ?
François Thibault : «À court terme, ce sont majoritairement les éleveurs qui ont des besoins pour l’achat de fourrage.
Il y a également une problématique en approvisionnement en eau du bétail. Dans ce contexte, le Crédit Agricole Centre Loire a décidé de mettre en place un accompagnement spécifique adapté aux besoins personnalisés des agriculteurs. Cette offre se décompose en crédit cours terme ou moyen terme pour l’adapter à chaque situation.
Pour en bénéficier, il suffit de prendre contact avec son conseiller en agence qui apportera tous les conseils et les mesures propres à chaque situation ».

- Les aléas se succèdent… dans ce contexte, quelle est votre vision de l’avenir de l’agriculture ?
François Thibault : «Je l’évoquais tout à l’heure, l’agriculture entre dans une période de fortes turbulences et incertitudes (marchés, climat, attentes sociétales…)
Il revient à la profession et à tous les acteurs du monde agricole de chercher des voies d’adaptation passant par des remises en cause de modèles existants.
Sachez que le Crédit Agricole sera un acteur majeur pour vous accompagner dans ces mutations.
Concrètement, au-delà de la réflexion nécessaire que doit avoir chaque agriculteur dans ce nouveau contexte sur son système d’exploitation, il sera important d’intégrer dans sa réflexion 3 sujets majeurs :
Le volet assurantiel (assurances climatiques et assurance chiffre d’affaires). On voit que les épisodes d’aléas climatiques deviennent plus fréquents et plus intenses et une des réponses possibles sera de s’assurer avec des solutions adaptées à chaque situation. Le volet Épargne de précaution : le nouveau dispositif « Dotation pour Épargne de Précaution » mis en place par l’État en 2019 est disponible depuis le 15 juillet au Crédit Agricole. C’est une opportunité intéressante pour l’agriculteur puisqu’elle permet de lisser les revenus agricoles dans le temps tout en bénéficiant de réductions d’impôts.
Le volet diversification de production : le Crédit Agricole accompagne de plus en plus de projets de diversification sur le territoire (atelier volaille, panneaux photovoltaïques, démarches qualité…). Le Crédit Agricole est à l’écoute de toutes les agricultures en réflexion sur ce type de projet en mettant à disposition des équipes d’experts et des réponses adaptées à chaque projet ».

- Pouvez-vous nous résumer l’action du Crédit Agricole ?
François Thibault : « Face à un contexte évolutif et incertain, les voies d’adaptation des agriculteurs seront diverses.
Le rôle du Crédit Agricole est d’accompagner toutes les agricultures de notre territoire ce que je pourrais, nous concernant, résumer en une ambition : “L’Agriculture est multiple et sa Banque est unique ».
photo article

Fête de l’agriculture - Une édition 2019 réussie

[En ligne le 19-09-2019]

photo article

Sanitaire - FCO : les résultats de l’enquête du GDS dévoilés

[En ligne le 12-09-2019]

photo article

Viticulture - Un nouveau chai pédagogique pour le lycée de Cosne

[En ligne le 12-09-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1545

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux