Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 08-08-2019]

Canicule

6 500 hectares incendiés en une journée

photo article
Plus de 6 500 ha de terres agricoles et de forêts ont brûlé en France le 25 juillet, d’après un bilan national de la sécurité civile.
Selon le président des sapeurs-pompiers de France, les incendies de cet été correspondent à « une situation qui a été connue, mais qui aujourd’hui nous impressionne par son ampleur », a déclaré le colonel Grégory Allione sur France Info.
La région Hauts-de-France a été particulièrement touchée avec près de 2 500 ha de récoltes et de chaume incendiés. 850 ha sont partis en fumée dans la Somme, plus de 1 000 ha dans l’Oise. Dans ce dernier département, le préfet a suspendu la moisson et des restrictions ont été mises en place dans le Nord, également par arrêté.
La Normandie, le Centre et la Lorraine ont aussi connu d’importants incendies. Dans l’Eure, au moins 1 500 ha de cultures et de végétation ont été détruits. Selon la préfecture, l’étendue des incendies est complètement inédite pour le département. Habituellement, 200 à 300 ha y brûlent chaque année. Selon un professionnel du feu, le bilan des incendies va être plus élevé que l’année dernière au niveau national mais toujours inférieur à 2017.
photo article

Innovation - Ils protègent les cultures et la biodiversité

[En ligne le 02-07-2020]

photo article

Vins de Bourgogne - Pas de catastrophisme

[En ligne le 02-07-2020]

photo article

Apprentissage - Un plan de relance qui peut profiter au monde agricole

[En ligne le 02-07-2020]

reperes

Juillet 2019, mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde

Le mois de juillet 2019, marqué par une canicule exceptionnelle en Europe, a été le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde, juste au-dessus du mois de juillet 2016, selon les données du service européen Copernicus sur le changement climatique. « Avec la poursuite des émissions de gaz à effet de serre et l’impact sur l’augmentation mondiale des températures, des records continueront à être battus », déclare le 5 août dans un communiqué le chef du service Jean-Noël Thépaut. Selon les données de Copernicus, le mercure est monté en juillet 0,04°C plus haut que le précédent record de juillet 2016, année marquée par l’influence d’un puissant el Niño. Cet écart est tellement faible qu’il est possible que d’autres organismes de référence, qui collectent et analysent les données de façon un peu différente, ne parviennent pas à la même conclusion, note le communiqué. Le mois de juillet a notamment été marqué par une canicule courte mais très intense en Europe de l’Ouest, où plusieurs pays comme l’Allemagne, la Belgique ou les Pays-Bas, ont battu leur record absolu de chaleur. Selon Copernicus, les températures ont également été au-dessus de la normale en Alaska, au Groenland et dans certaines parties de la Sibérie, ainsi qu’en Asie centrale et certaines régions de l’Antarctique.

RECHERCHE

ÉDITION N°1585

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux