Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

BOURGOGNE

[Article mis en ligne le 11-07-2019]

Mission CGAAER en zone intermédiaire

Battons-nous pour des mesures concrètes

photo article
«En juin 2018, le CGAAER constatait que sur les plateaux, les cailloux ne sont jamais loin...»
La reconnaissance des difficultés spécifiques en zones intermédiaires est décidément un combat de longue haleine. Et surtout, obtenir la mise en place de mesures spécifiques est un combat qui est encore devant nous.
Sans refaire l’historique complet du dossier, FRSEA, FDSEA, JA, Chambres d’agriculture, coopératives et OS de Bourgogne Franche-Comté mais aussi d’autres régions concernées avaient rencontré la mission d’information du CGAAER (Conseil Général de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Espaces Ruraux) depuis l’été 2018 (que nous avions presque arrachée à Stéphane Travert, alors Ministre de l’Agriculture). Et le rapport qui en découle s’est fait attendre. Parce que son contenu déplaît à certains ? Enfin, après plusieurs demandes insistantes, nous l’avons (il est disponible en intégralité sur le site de ministère de l’agriculture). Et, plusieurs de nos revendications ont été soutenues par les rapporteurs du CGAAER (Modifier l’accès à l’irrigation, notamment par le stockage de l’eau, surtout en terres avec faible RU (Réserve Utile). Trouver une solution pour nos DPB les plus bas de France, et peut-être même d’Europe. Prévoir des orientations spécifiques dans le second pilier, notamment sur l’investissement, et mobiliser le GPI (Grand Plan d’Investissement) pour des projets de territoires ; améliorer l’assurance récolte ; sécuriser et encourager la contribution de l’agriculture aux énergies renouvelables, photovoltaïque sur les bâtiments, méthanisation  notamment ; développer de nouvelles filières et outils de transformation). D’autres pistes sont aussi évoquées (déploiement de médiateurs territoriaux pour faciliter l’acceptation sociale voire l’appropriation sociétale des projets agricoles et para-agricoles : élevages avicoles, méthaniseurs…. Développement des projets en rapport avec l’agritourisme et l’identité territoriale rurale).

Nous devrons cette fois encore supporter le continuel et lassant couplet sur la taille des exploitations et la nécessité de faire de l’agritourisme et du circuit court dans les zones où les habitants et vacanciers se font rares. Nous devrons aussi nous contenter du désormais traditionnel «colza/blé/orge c’est foutu», sans que des solutions concrètes soient avancées.
Donc, un contenu «correct mais peut mieux faire», mais qui représente un début de reconnaissance. Une instance officielle, liée au ministère de l’agriculture, fait enfin état d’une zone qui cumule les contraintes : faible potentiel, faible démographie, manque d’IAA (Industries agro-alimentaires), mais aussi impact des décisions politiques notamment Pac qui ont contribué au handicap de nos zones.
Bien que le CGAAER ait renoncé à établir un zonage ou même des critères stricts permettant d’y parvenir, la Bourgogne-Franche-Comté figure en bonne place. Maintenant que le constat est officiellement établi, nous allons devoir nous battre pour la mise en œuvre des solutions. Celles que le CGAAER propose, et celles que nous aurons à corriger. Et continuer dans une démarche concertée, pour l’intérêt de tous. Nous comptons sur vous !

FDSEA21

photo article

Consultation publique : riverains et phytos - Ne laissons pas les marchands de peur monopoliser le débat !

[En ligne le 19-09-2019]

photo article

Ruralité - La fête de l’Agriculture c’est ce week-end !

[En ligne le 12-09-2019]

photo article

Zones de non-traitement - Lancement d’une consultation sur la distance entre champs traités aux pesticides et habitations

[En ligne le 12-09-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1545

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux