Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

NIEVRE

[Article mis en ligne le 04-07-2019]

Agriculture biologique

Partenariat renouvelé entre le conseil départemental et le Gabni

photo article
De gauche à droite : Alain Lassu, président du Conseil Départemental, Xavier Niaux, président du Gabni et Hélène Cadiou, animatrice au Gabni.
Le Conseil départemental apporte  son soutien financier au Groupement des Agrobiologistes du département au travers une convention depuis 2007. Ce mardi 25 juin ce partenariat a été renouvelé.
Favoriser la prise de conscience des consommateurs. C’est l’ambition du Conseil départemental au travers de sa politique de développement de l’agriculture biologique dans le département. Son président Alain Lassus qui se définit lui même comme un «militant du bio» ambitionne de rendre accessible, autant que faire ce peut, le bio à travers différents canaux à commencer par  les marchés de producteurs. «Ce qui est remarquable, c’est que le Conseil départemental s’engage pour le bio alors même qu’il n’a plus la compétence du développement agricole» explique Xavier Niaux, le président du Groupement des Agrobiologistes de la Nièvre ( Gabni) . Cette convention de partenariat signée conjointement par le Conseil départemental et le Gabni depuis 2007 prévoit trois actions majeures. La première consiste à maintenir la dynamique de conversion vers l’agriculture biologique et dans le même temps pérenniser les surfaces conduites en AB. «En 2018, il y avait 212 fermes conduites en agriculture biologique sur un peu plus de 3000  dans le département» a précisé Hélène Cadiou, animatrice au Gabni. Cette première action prévoit également l’accompagnement technique du Gabni pour la mise en place d’un nouvel espace test de maraîchage au Marault, à l’image de celui de la Baratte il y a quelques années.
C’est l’objectif de cette deuxième action : sensibiliser les acteurs du territoire à l’impact environnemental des pratiques agricoles sur la qualité de l’eau et sur l’évolution de la biodiversité. Des enquêtes vont être menées afin d’établir un lien entre pratique agricole et maintien de la biodiversité et ce, dans le but d’alimenter les appels à projets du département prévus dans ce cadre. Enfin la troisième action doit permettre aux nivernais d’avoir un accès à une alimentation variée et de qualité. Une réflexion est d’ailleurs engagée sur la nécessité ou non de mettre en place de nouveaux marchés bio. Cet accès au bio passe aussi par la restauration collective et le Conseil départementale entend pour cela développer la plateforme Agrilocal. Cette dernière permet la mise en relation entre le producteur et le consommateur au travers d’une contractualisation. «Ce sont grâce aux initiatives comme celle d’aujourd’hui que nous réussissons à avoir de plus en plus de conversions. Je crois qu’il y a une véritable prise de conscience des producteurs du département qui souhaitent reprendre la main sur leur agriculture» a estimé en conclusion Xavier Niaux.

Théophile Mercier

photo article

Élevage - L’intérêt du génotypage

[En ligne le 18-07-2019]

photo article

Élevage - Veau de boucherie : une opportunité pour le département

[En ligne le 11-07-2019]

photo article

Chambre d’agriculture - Une formation pour maîtriser l’échographe

[En ligne le 11-07-2019]

RECHERCHE

ÉDITION N°1536

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux