Abonnement Nous Contacter Participer Petites annonces Publications légales Extranet

AGRA LIVE

LE QUOTIDIEN DE L'ÉCONOMIE AGRICOLE - PARIS - BRUXELLES

  • SNBC: pas d'«objectif» de réduction des cheptels (ministre de l'Agriculture)

    Alors que doit paraître «dans les prochains jours» un Plan d'action climat du ministère de l'Agriculture, qui sera sa déclinaison de la seconde Stratégie nationale bas carbone (SNBC-2), et du second Plan national d'adaptation au changement climatique (PNACC-2), le cabinet de Julien Denormandie a fait savoir à Agra presse que son Plan climat n'inclura pas «d'objectif» ou de «stratégie» de réduction des cheptels. Le ministre réagit à la parution dans nos colonnes des trajectoires de cheptel utilisées en 2018 au sein du ministère de l'Agriculture dans le cadre des travaux préparatoires à l'élaboration de cette SNBC-2. Si l'on reconnait au cabinet que la réduction des cheptels fait partie des scénarios tendantiels et qu'elle participerait, de fait, à une réduction des gaz à effet de serre, l'objectif du ministre est plutôt celui d'un maintien des cheptels dans le cadre de son objectif de «souveraineté alimentaire», assure-t-on. Dans cette hypothèse de maintien, les mesures identifiées seraient alors «plus fortement sollicitées» que dans un scénario de baisse, pour atteindre tout de même l'objectif de baisse de 19% de réduction des émissions fixé au secteur agricole français.

    [ Publié le 20-06-2021 ]
  • Pac: le Copa-Cogeca demande un accord «réaliste et réalisable»

    Christiane Lambert, en sa qualité de présidente du Copa-Cogeca, a mis en garde, le 18 juin à l’occasion d’une conférence de presse, les négociateurs des institutions européennes qui s’apprêtent à finaliser les discussions sur la future Pac, leur demandant de s’en tenir à «des objectifs environnementaux réalistes et réalisables». Les trois institutions de l'UE espèrent conclure un accord lors du super trilogue des 24 et 25 juin, qui devra ensuite être avalisé par les ministres de l’Agriculture des Vingt-sept les 28 et 29 juin. Christiane Lambert prévient que «la Pac n’est pas qu’un outil de verdissement». Elle s’inquiète notamment des exigences qui pourraient être fixées concernant la rotation obligatoire des cultures à la parcelle et le pourcentage minimal de surfaces non productives.

    [ Publié le 20-06-2021 ]
  • Agenda de la semaine agricole du 21 juin

    Vendredi 18 juin
    Conférence de presse du Copa-Cogeca sur la future Pac et les questions de commerce international

    Lundi 21 juin
    Conférence de presse du SNPR (propriétaires ruraux, FNSEA)

    Mardi 22 juin
    Examen du projet de loi Climat au Sénat en séance publique
    Présentation du rapport annuel de l'OCDE sur l'évaluation des politiques agricoles 2021
    Conférence de presse de Comparateur agricole
    Conférence de presse de Pluriagri (filière) sur les PSE en grandes cultures
    Les députés de la mission Autonomie alimentaire auditionnent les JA et la CR
    Conférence de presse de Florette (salades)
    Séminaire de l'Idele sur la durabilité de l'élevage (projet BovINE)
    Conférence de presse sur l'évènement Vegetal connect
    InVivo fait visiter sa plateforme d’innovations agro-écologiques à Milly-la-Forêt (Essonne)

    Mercredi 23 juin
    Entretiens de l'OFPM (observatoire des prix et des marges)
    Conférence de presse de la FEVS (exportateurs de vins et spiritueux)
    Conférence de presse de Négoce agricole sur les huiles essentielles

    Jeudi 24 juin
    Super-trilogue sur la future Pac pour finaliser les négociations, jusqu'au 25
    Conférence de presse de l'Adepale
    Les députés examinent en séance publique la PPL Egalim 2
    Conférence de l'Idele sur les ruminants connectés
    E-forum de Planet A sur l’agriculture et l’approche One Health
    Visioconférence de l’Areflh sur l'innovation en fruits et légumes

    Vendredi 25 juin
    Colloque du GPN (filière) sur la nutrition et les protéines
    Conférence de presse d'Innoval (élevage bovin)
    Conférence de la Ferme digitale sur un assistant virtuel pour les producteurs de fruits et légumes (en anglais)

    [ Publié le 17-06-2021 ]
  • Céréales : l’interprofession absorbe ses organismes de promotion

    Intercéréales, l’interprofession des céréales, absorbe ses organismes de promotion Passion Céréales, tournée vers le grand public, et France Export Céréales, dédiée à l’international, a-t-elle annoncé le 16 juin. Cette organisation simplifiée, effective au 1er juillet, «rendra notre interprofession plus lisible», explique dans un communiqué le président Jean-François Loiseau. D’un point de vue interne, les fonctions et missions historiquement portées par les trois structures sont conservées, d’après Intercéréales. Maxime Costilhes, l’actuel délégué général de Brasseurs de France, est nommé à partir de fin août directeur général de cette interprofession renforcée.

    [ Publié le 16-06-2021 ]
  • Porc: Cooperl quitte la Fict et Culture Viande sur fond de projets de CVO

    Après avoir claqué la porte de l'interprofession porcine en novembre, puis signifié qu'elle ne souhaitait plus être associée au dispositif d’équarrissage ATM Porc géré par Inaporc, la Cooperl a quitté, ces dernières semaines, deux autres organisations professionnelles dont elle était membre, la Fict (salaisonniers) et Culture Viande (abatteurs), a-t-on appris auprès de ces deux structures. Ces départs interviennent alors que l'interprofession discute actuellement de la mise en place de contributions volontaires obligatoires (CVO) en réaction aux désengagements de la coopérative de Lamballe. La première CVO porte sur les cotisations de l'aval (industriels et distributeurs) à l'interprofession. La seconde porte sur l’équarrissage. Ces projets obligeraient, de fait, la Cooperl à cotiser de nouveau à ces deux structures.

    [ Publié le 16-06-2021 ]
  • PPL Egalim 2 : une expérimentation du rémunéra-score dans les tuyaux

    Lors de l’examen en première lecture de la proposition de loi (PPL) Egalim 2 le 15 juin, les députés de la commission des affaires économiques ont voté en faveur de la mise en place d’une expérimentation du «rémunéra-score», d’une durée de cinq ans. Il devrait avoir un caractère volontaire. A l'origine de ce dispositif, la députée LREM Célia de Lavergne a expliqué, à l'issue de la séance à Agra presse, que «la Fédération nationale bovine (FNB) et d’autres filières se sont déclarées candidates pour le faire». La députée souhaite pouvoir «lancer rapidement, avec le ministère de l’Agriculture, le travail d’écriture de la méthodologie dès que l’expérimentation sera votée, pour la tester sur certaines filières avec l’accord de la Commission européenne».

    [ Publié le 16-06-2021 ]
  • PPL Egalim 2 : vers une interdiction des clauses d’alignement concurrentiel

    Lors de la première lecture de la proposition de loi (PPL) Egalim 2, le 15 juin, les députés de la commission des affaires économique ont adopté des amendements visant à interdire et sanctionner les clauses liées à l’environnement concurrentiel dans les contrats entre l’agriculteur et son acheteur ainsi que les contrats-cadre. Ces clauses, qui peuvent notamment être utilisées dans le secteur laitier, permettent aux acheteurs de rouvrir la négociation des formules de prix dès lors que leurs concurrents pratiquent des prix plus bas que les leurs. «L’objectif est de se baser sur les indicateurs de coûts de production et non pas d’aller regarder combien les concurrents payent pour aller renégocier son prix à la baisse», a réprouvé Grégory Besson-Moreau, rapporteur de la PPL.

    [ Publié le 16-06-2021 ]
  • [ Publié le 15-06-2021 ]
  • [ Publié le 15-06-2021 ]
  • Glyphosate: l'évaluation européenne préliminaire ne conclut pas à la cancérogénicité

    La France, la Hongrie, les Pays-Bas et la Suède, quatre États membres de l'UE de groupe d'évaluation du glyphosate, ont rendu le 15 juin leur rapport qui ne propose aucune nouvelle classification pour l’herbicide dont l’autorisation de mise sur le marché expire le 15 décembre 2022. Les quatre États membres concluent qu’aucune classification supplémentaire en tant que cancérogène n'est justifiée. Leur travail est désormais entre les mains de l’autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) et à l’agence européenne des produits chimiques (ECHA) qui vont devoir finaliser l’évaluation des risques. Leurs conclusions sont attendues fin 2022 et serviront de base à la Commission européenne pour proposer, ou non, le renouvellement de l’herbicide aux États membres de l’UE.

    [ Publié le 15-06-2021 ]
  • Lait: pour la première fois, l’OFPM publie la marge nette de l'industrie laitière

    Présenté le 15 juin, le 10e rapport de l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) a dévoilé pour la première fois des résultats concernant la marge nette moyenne des industriels laitiers. Leur marge nette sur l’année 2019 est en moyenne de 0,9% du chiffre d’affaires, soit 8,7 €/1000 litres de lait collecté. «Cela permet de relativiser un certain nombre de discussions en cours», glisse Philippe Chalmin, président de l’OFPM. L’écart type de ce résultat est «relativement élevé », ajoute-t-il l’expliquant par une grande diversité des métiers laitiers. «C’était important d’arriver à une plus grande transparence», se félicite-t-il.

    [ Publié le 15-06-2021 ]
  • Royaume-Uni/Australie : conclusion d’un accord commercial post-Brexit

    Le Royaume-Uni et l’Australie ont conclu le 15 juin, un accord commercial, soit le premier post-Brexit à ne pas être simplement un renouvellement ou une adaptation de ceux qui existent entre l’UE et d’autres pays. Dans ce cadre, Londres a décidé d’octroyer un accès libre à son marché aux viandes bovine et ovine australiennes avec une suppression progressive des quotas et des droits de douane en 15 ans. Alors que les biens britanniques entreront sur le sol australien sans droits de douanes. Par ailleurs, Londres assure dans un communiqué que «l’accord veille à protéger les agriculteurs britanniques, qui s’inquiétaient de la concurrence des produits australiens, comme le bœuf et l’agneau, aux normes sanitaires plus souples».

    [ Publié le 15-06-2021 ]
  • Airbus/Boeing: UE et États-Unis prolongent la suspension des sanctions commerciales (presse)

    Dans le cadre du sommet UE/États-Unis à Bruxelles, les deux parties ont réussi à s’entendre le 15 juin, pour prolonger la suspension des droits de douane décidée début mars afin de résoudre le conflit Airbus/Boeing, d’après une source européenne interrogée par l’AFP. Selon elle, un accord a été trouvé «pour prendre le temps de parvenir à une solution de long terme». Une autre source précise que «c’est un bon accord, une longue trêve» dans ce conflit.

    [ Publié le 15-06-2021 ]
  • Affichage environnemental: les sénateurs intègrent la rémunération des agriculteurs

    Par un amendement déposé sur le projet de loi Climat par le sénateur Franck Montaugé (PS, Gers), le palais du Luxembourg a ajouté le 14 juin la rémunération des agriculteurs aux critères de l’affichage environnemental que la loi rendra obligatoire. L’alinéa supplémentaire précise que pour les produits agricoles et alimentaires, «la prise en compte des critères sociaux doit permettre de mesurer le niveau de rémunération des producteurs». Plus généralement, grâce à un amendement déposé par Sophie Taillé-Polian (Ecologistes, Val-de-Marne), les sénateurs ont rendu obligatoire la prise en compte des critères sociaux pour l’ensemble des biens.

    [ Publié le 15-06-2021 ]
  • Loi Climat: le ministère de la Transition écologique sera ferme sur le volet agricole

    Le cabinet de la ministre de la Transition écologique a indiqué le 14 juin à la presse que les principales dispositions du volet agricole feront partie de ses «points durs» sur la loi Climat, alors que les sénateurs démarrent l’examen en séance. Sur le menu végétarien, «nous n’allons pas expérimenter de deux ans en deux ans jusqu’au bout», affirme le cabinet, regrettant la proposition des sénateurs de rallonger le dispositif prévu par Egalim de deux années supplémentaires. En matière d’engrais, «le Sénat propose une trajectoire bien moins ambitieuse que l’équilibre que nous avions trouvé», regrette l’entourage de Barbara Pompili. Un amendement déposé par le gouvernement rétablit donc la rédaction initiale de l’article, en supprimant le plan Eco’Azote proposé par les sénateurs sur le modèle d’Ecophyto.

    [ Publié le 14-06-2021 ]
  • Ammoniac: Splann pointe les écueils des politiques de réduction en Bretagne (ONG)

    L’association Splann a publié le 14 juin sur son site deux volets de sa première enquête consacrée aux émissions d’ammoniac en Bretagne. Les journalistes y soulignent plusieurs écueils des politiques nationales et régionales en matière de lutte contre les émissions d’ammoniac, dont le manque de moyens accordés à la surveillance de l’air, la faible mise en œuvre des recommandations officielles, et le versement d'aides contre-productives. Concentrant «58% du cheptel et de la production porcine française, majoritairement dans le Finistère et les Côtes-d’Armor» sur 5% de la SAU nationale, la Bretagne occuperait la première place en matière d’émissions d’ammoniac au niveau national, selon les auteurs.

    [ Publié le 14-06-2021 ]
  • Déduction pour aléas: les députés prolongent son assouplissement via le PLFR-2

    Les députés ont adopté, le 11 juin lors de l'examen du projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2021, un amendement permettant aux exploitants d’assouplir les conditions d’utilisation de la déduction pour aléas (DPA). L’épargne constituée sous l’ancien régime de la DPA pourra être utilisée dans les conditions - plus souples - de la déduction pour épargne précaution (DEP) jusqu’au 31 décembre 2021. Cet amendement prolonge donc d’un an ce qui avait été acté par le Parlement en avril 2020, dans le cadre du PLFR-2 (deuxième PLFR pour 2020). Il a été adopté sur avis favorable du gouvernement et de la commission des Finances de l’Assemblée.

    [ Publié le 13-06-2021 ]
  • Porc: Guillaume Roué n'est «plus éleveur de porcs»

    Figure nationale des organisations de la filière porcine, le breton Guillaume Roué a annoncé lors de l'assemblée générale de la Fédération nationale porcine (FNP), le 11 juin, qu'il n'était «plus éleveur de porcs» ayant transmis son exploitation «il y a deux mois». Guillaume Roué est actuellement président de l'Office international de la viande (OIV) et président de l'interprofession porcine, Inaporc, dont il a participé à la création en 2002. Guillaume Roué pourrait quitter la tête d'Inaporc alors même que le groupe coopératif Cooperl a engagé, fin 2020, une procédure judiciaire pour contester sa dernière reconduction à la présidence. «Je souhaite que le collectif retrouve son sens rapidement et que chacun retrouve sa place autour de la table, où je ne serai plus, ça sera peut être plus facile», a-t-il commenté en souriant.

    [ Publié le 13-06-2021 ]
  • Influenza: le guichet des indemnisations pour pertes économiques ouvrira le 17 juin

    Les aviculteurs pourront déposer leurs demandes d'indemnisations pour les pertes économiques dues à l'influenza aviaire dès le 17 juin «sauf cas de force majeure», a indiqué la DGPE (ministère de l'Agriculture) le 11 juin. «La décision sera publiée le 17 juin et le téléservice sera ouvert dans la foulée», a précisé sa représentante lors de l'assemblée générale du Cifog (interprofession du foie gras). Le niveau de ces avances correspondra au montant minimal entre 60% de l'aide versée en 2017 (lors du précédent épisode d'influenza) et 60% de la perte estimée par le producteur. Ces avances seront complétées avant la fin de l'année par le solde, pour lequel «l'objectif est de finaliser le dispositif en juillet», selon la DGPE. Une enveloppe prévisionnelle de 40 M€ pour cette aide avait été annoncée par la Rue de Varenne le 11 mai.

    [ Publié le 13-06-2021 ]
  • Le groupe porc du Copa-Cogeca présente sa stratégie bien-être animal

    A l'occasion de l'assemblée générale de la Fédération nationale porcine, le 11 juin, François-Régis Huet, vice-président du groupe Santé et bien-être animal au Copa-Cogeca a présenté les grandes lignes de la future «stratégie européenne sur le bien-être du porc» de l'organisation professionnelle européenne. Elle porte sur trois points: pour la transition vers les maternités dites liberté, les éleveurs proposent une «évolution sur 30 ans» en l'absence de soutien public. Concernant la castration à vif, le Copa-Cogeca demande une «harmonisation européenne des autorisations (de produits anesthésiques), afin que les éleveurs aient accès aux mêmes produits». Enfin pour l'arrêt de la caudectomie, les éleveurs demandent un accompagnement public pour le financement d'un «plan de recherche appliquée piloté par des éleveurs».

    [ Publié le 13-06-2021 ]
  • Bioénergies: l’Onu met en garde contre un essor massif des cultures énergétiques

    Dans un rapport intitulé «Biodiversité et changement climatique», des experts de l’Onu mettent en garde contre un essor massif des bioénergies. «Les cultures énergétiques (y compris des arbres, des plantes pérennes ou annuelles) en monocultures sur une très grande partie des surfaces totales est préjudiciable aux écosystèmes», écrivent dans ce document publié le 10 juin des représentants des groupes d'experts de l'Onu sur la biodiversité (IPBES) et le climat (Giec). Ils pointent les risques associés à un développement massif des bioénergies : tensions autour de l’utilisation des terres, érosion de la biodiversité, hausse des émissions de CO2 liées aux changements d’affectation des sols.

    [ Publié le 13-06-2021 ]
  • Social: la FGA-CFDT dénonce la suppression prochaine de 11,5% des effectifs à la MSA

    Dans un communiqué le 10 juin, la FGA-CFDT alerte sur «un objectif de réduction des effectifs de 1474 Equivalents temps plein en cinq ans» à la MSA. Une baisse qui correspond à «11,5% des effectifs totaux». Cet objectif aurait été annoncé par les ministères de tutelle de la MSA (Agriculture, Santé, Budget) durant les négociations en cours de la Convention d’objectifs et de gestion (COG) pour la période 2021-2025. «C’est inadmissible», s’étrangle le syndicat de salariés, qui rappelle le besoin de remettre l’humain «au centre de nos réflexions et de notre action».

    [ Publié le 10-06-2021 ]
  • Agenda de la semaine agricole du 14 juin

    Lundi 14 juin
    Le Sénat examine le PJL Climat en séance plénière
    Conférence de presse de lancement des Journées nationales de l'agriculture
    Conférence sur les expositions environnementales et risques de cancer, par le Centre Léon Bérard

    Mardi 15 juin
    Les députés de la Coméco examinent la PPL Egalim 2
    Conférence de presse du rapport annuel de l'Observatoire des prix et des marges
    Assemblée générale de Terrena (coopérative)
    Conférence de presse de l'IBMA (biocontrôle)
    Lancement du site de documentation Agridroit
    Conférence de l'Idele (ruminants) sur l'Amérique du Nord
    Journée nationale des professionnels de l'accouvage et de la multiplication (Itavi)

    Mercredi 16 juin
    Conférence de presse d'Arvalis sur son projet 2025
    Conférence de la Coopération agricole sur l'influenza porcine
    Les députés de la Coméco auditionnent Frédéric Descrozaille sur la gestion des risques
    Réunion annuelle de Saint Louis Sucre (betterave) avec ses planteurs
    Conférence débat de l'APCA (chambres) sur le thème «Eau, usages, partage»
    Colloque de l'Académie de l'agriculture sur le thème «Antibiotiques, pitié pour nos microbiotes»

    Jeudi 17 juin
    Les députés examinent la PPL sur les petites retraites agricoles en séance publique
    Conférence de presse de la FNO (ovins, FNSEA) sur leur congrès de septembre
    Conférence de l'Idele (ruminants) sur l'Asie

    Vendredi 18 juin
    Journées nationales de l'agriculture, jusqu'au 20 juin

    [ Publié le 10-06-2021 ]
  • Ministère de l'Agriculture: «management de la terreur» au bureau du cabinet (presse)

    S'appuyant sur plusieurs témoignages, le média en ligne StreetPress a publié le 9 juin une enquête faisant état d'un «management de la terreur» au bureau du cabinet du ministère de l'Agriculture. Dépendant de l'administration centrale, les 82 agents du bureau du cabinet assurent les fonctions support liées à l'activité du cabinet du ministre (logistique, informatique, RH, publication des textes réglementaires, etc.). Les agents interrogés par StreetPress décrivent «des propos violents» et «insultants», ainsi que des comportements «humiliants» et des cas de «harcèlements» de la part de la cheffe de cabinet Edith Garnier, arrivée en janvier 2019. «Malgré plusieurs alertes auprès des syndicats, la médecine du travail ou les IGAPS (...), rien ne semble avoir été fait», avance StreetPress.

    [ Publié le 10-06-2021 ]
  • Ruralité: «manifestation virtuelle» de la FNSEA et de la FNC (chasseurs) le 12 juin

    La FNSEA et la FNC (fédération des chasseurs) appellent à une «manifestation virtuelle» le 12 juin dès 9h pour «faire entendre la voix des ruraux». «Aujourd'hui, seule l'écologie dogmatique et punitive semble avoir de l'écho alors que nos activités sont une chance pour nos terroirs», peut-on lire sur le site www.liberteruralite.fr, qui hébergera la mobilisation. «Le rôle des agriculteurs et des chasseurs doit être reconnu comme source de solutions face aux enjeux de demain, qu'ils soient climatiques, écologiques ou sociétaux», lancent les présidents de la FNC Willy Schraen et de la FNSEA Christiane Lambert, dans une tribune parue sur le site du Journal du dimanche le 9 juin.

    [ Publié le 10-06-2021 ]

Toutes les brèves

RECHERCHE

ÉDITION N°1634

La une

LIENS EXTERNES

METEO

PUBLICITE

votre publicité

NEWSLETTER

Inscrivez vous à la Newsletter pour être toujours informé

Réseaux