Chambre d'agriculture
Tout savoir sur la filière luzerne en AB

Christopher Levé
-

Le 10 février, à 9 h 30, la Chambre d’agriculture de l’Yonne organise sa conférence bio annuelle, où la filière luzerne sera la thématique centrale de cette matinée.

Tout savoir sur la filière luzerne en AB
L'an dernier, la conférence bio avait pour thématique la filière viticole.

« La conférence bio, c’est un rendez-vous que l’on organise tous les ans », indique Deborah Colard, conseillère à la Chambre d’agriculture de l’Yonne. « Elle se passe en deux temps. Il y a une thématique transversale où l’idée, cette année, est de parler des marchés du bio, en mettant l’accent sur l’équilibre entre les filières. Et il y a une seconde thématique filière, avec un zoom qui sera fait, cette fois-ci, sur la luzerne avec ses différentes valorisations et l’intérêt qu’il y a à garder de la luzerne sur son exploitation ». Pour parler de cela, des agriculteurs seront présents pour témoigner lors de cette matinée, qui se tiendra dans les locaux de la Chambre d’agriculture de l’Yonne.

Savoir comment valoriser la luzerne

Une intervention de Capdéa est également prévue pour parler de la filière « longue » de la luzerne « qui peut aussi avoir un intérêt pour l’agriculteur », précise Deborah Colard. « La luzerne est indispensable dans la rotation d’une exploitation bio, alors le but est de mettre en avant tous les volets de sa valorisation pour savoir ce qui correspond le plus à chaque agriculteur ».
Agriculteurs bio et non bio, ainsi que les organisations de producteurs et les communes sont invités à participer à cette conférence, qui se tiendra le jeudi 10 février, à 9 h 30.

Notes : Pour plus d’informations, contacter Deborah Colard au 03 86 94 22 19 (Chambre) ou Florestan Bargain au 03 86 72 92 28 (Gaby).

Le programme

Plusieurs interventions auront lieu lors de la conférence bio de la Chambre d’agriculture de l’Yonne : « la dynamique des conversions en bio dans l’Yonne », « les productions issues de l’agriculture biologique : point de situation et dynamiques à l’œuvre dans un contexte économique et sanitaire », par Thierry Pouch, économiste, chef du service études et prospectives de l’assemblée permanente des Chambres d’agriculture, et « l’introduction de la luzerne dans sa rotation : Quels intérêts ? Quelles valorisations ? ».