Sécheresse
L'Yonne placé en vigilance

Christopher Levé
-

Avec les fortes chaleurs des dernières semaines, la préfecture de l’Yonne a d’ores et déjà placé le département en vigilance sécheresse afin d’anticiper une éventuelle aggravation de la situation.

L'Yonne placé en vigilance

C’est une habitude dont se passeraient bien les agriculteurs. Depuis plusieurs années, l’Yonne connaît d’importantes sécheresses de longue durée.
Les déficits pluviométriques à l’hiver 2021 et au printemps 2022 n’ont pas favorisé la recharge des nappes souterraines et les températures estivales du mois de mai ont fait baisser les débits des cours d’eau. "Compte tenu des prévisions qui indiquent une dégradation future de la situation hydrologique, une vigilance s’impose à l’égard de la ressource en eau", indique la préfecture de l’Yonne, dans un communiqué.

Informer et sensibiliser les élus et la population

Ainsi, dans la mesure où des seuils d’alerte sont susceptibles d’être franchis, le préfet de l’Yonne a décidé de placer le département en vigilance sécheresse par arrêté préfectoral. Cette mesure d’anticipation vise notamment à informer et sensibiliser les élus, les usagers concernés et la population de la situation actuelle de la ressource en eau.
"Le franchissement des seuls d’alerte, d’alerte renforcée ou de crise imposerait la prescription de mesures de limitation ou de suspension de certains usages de l’eau sur les secteurs concernés", continue la préfecture. Un suivi hebdomadaire de la situation est réalisé par les services de l’État et le dispositif pourra être levé ou renforcé en fonction de l’évolution de la situation hydrologique.
Le préfet invite dès à présent les usagers à effectuer des économies d’eau et à réduire leur consommation, en limitant par exemple les arrosages de pelouses, le lavage des véhicules ou en réutilisant l’eau de pluie.