Outil numérique
Une plateforme de contrats

Chloé Monget
-

Les établissements Jeudy ont élaboré – en partenariat avec Over Scan – une application de mise en relation acheteurs / vendeurs céréaliers. Nommée Boursagri, elle compte aujourd’hui 2 500 inscrits dans l’Hexagone.

Une plateforme de contrats
L'application Boursagri a été lancée officiellement en 2019. Crédit photo : Boursagri

« Le principe de Boursagri est simple : l’acheteur ou le vendeur rentre son ordre sur l’application, puis, en fonction de divers points (année de récolte, produit, prix, zone de période de chargement) une mise en relation avec un vendeur ou un acheteur se fait. Une fois que le contrat est validé, nous – établissements Jeudy – payons l’exploitant agricole qui s’engage à respecter les clauses du contrat. Puis, l’acheteur s’engage à se procurer la marchandise dans les temps. Ce système permet à l’acheteur comme au vendeur d’avoir des garanties via notre entreprise » détaille Raphaël Jeudy, directeur général des Établissements Jeudy avant de poursuivre : « Mais surtout cela permet à l’agriculteur de gagner entre 5 et 10 euros par rapport aux prix de marché ».

Cette application, mise en fonction en 2019 est le fruit d’une volonté bien particulière : « aller de l’avant en s’emparant des outils numériques pour transformer notre métier afin de le rendre plus efficace et plus simple. Issue d’une longue réflexion, cette application est le fruit de travaux qui ont débuté en 2017 ».

Cette période de travail de deux ans fut dédiée à plusieurs étapes « essentielles pour parvenir à un résultat adapté à notre public. Parmi ces étapes, la phase de test auprès d’exploitants a été déterminante pour nous et elle aura duré un an. Certes, cette période peut sembler assez longue mais elle était nécessaire pour cibler les éléments à revoir ou améliorer via les retours du terrain, et donc des utilisateurs zéros. Nous souhaitions démarrer avec une plateforme sans aucun bug et ce fut le cas grâce à un travail acharné ».

Inscription gratuite

« Nous voulons que les inscrits puissent trouver toute satisfaction avec cette application, que ce soit sur la facilité d’utilisation ou la qualité des contrats. Nous visons la fidélisation et une régularité dans les dépôts d’ordre afin que l’outil prenne tout son sens. Tout cela vient s’ajouter notre volonté de rendre les exploitants maîtres de leur production et autonomes dans la vente – cela implique donc qu’ils puissent stocker leur production ». Pour rappel, l’inscription est gratuite pour les utilisateurs et les établissements Jeudy – gestionnaire de Boursagri et garant des contrats – se rémunèrent via une commission d’environ 1,5 % sur les transactions.

Toujours évoluer

Afin de faire connaître cette application auprès des exploitants, les Établissements Jeudy vont sur le terrain : « nous organisons des réunions avec 4 ou 5 agriculteurs intéressés et nous leur expliquons le fonctionnement de l’outil, et répondons à leurs questions. Nous avons leur confiance, méritée grâce à 100 ans de savoir faire de notre part ». Pour le moment, les dépôts d’ordre ne sont pas disponibles pour les exploitations en bio mais vise, à terme, « à répondre à toutes les agricultures», souligne Raphaël Jeudy.

Petite structure

Raphaël Jeudy conclut : « Nous restons une entreprise familiale qui souhaite conserver ce lien privilégié avec le terrain, rassurant pour nos clients puisqu’en cas de soucis ils peuvent venir nous voir sans problème. De plus, cette équipe restreinte permet de rester viable économiquement. Enfin, afin de transmettre notre savoir-faire et l’envie d’entreprendre, nous accueillons des apprentis régulièrement. Ceci dit, nous sommes actuellement à la recherche d’un commercial afin d’assurer certaines missions – donc il ne faut pas hésiter à nous transmettre des candidatures (accueil@boursagri.com ou au 04 70 47 73 47) ».

 

 

Histoire

Les Établissements Jeudy ont été créés en mai 1923 et sont désormais actifs dans l’Allier, le Cher, la Nièvre, la Creuse et le Puy-de-Dôme, notamment. « Nous avons des compétences variées : semences, produits de protections, aliments et traitement des semences. Nous avons aussi obtenu notre agrément bio en vue de développer prochainement une offre sur cette catégorie » souligne Raphaël Jeudy. Le 26 mai 2023, l’entreprise fêtera ses 100 ans. Rendez-vous est pris au Montet, même si, pour le moment, le programme est gardé secret…

IMAGE SUPPLÉMENTAIRE
Dépôt d'ordre fictif sur l'application Boursagri. Crédit photo : Boursagri