Enseignement
Une pluralité de métiers du territoire proposée lors du forum des MFR

Christopher Levé
-

Le vendredi 14 et le samedi 15 janvier, un forum des métiers était organisé par les MFR de Bourgogne Franche-Comté, à Auxerre. Deux jours où les jeunes du département ont pu venir à la rencontre des professionnels de tous types de métiers, afin d'obtenir des renseignements et d'y voir un peu plus clair quant à leur avenir scolaire et professionnel. 

Une pluralité de métiers du territoire proposée lors du forum des MFR
Des classes de collèges de l'Yonne sont venues à la rencontre le professionnel lors du forum des métiers des MFR de Bourgogne Franche-Comté.

Nous avons tous déjà dû répondre à la fameuse question « et toi, que voudrais-tu faire plus tard ? ». Une question posée de plus en plus tôt où les réponses claires et précises se font rares. Alors, pour aiguiller les jeunes dans leur orientation scolaire et professionnelle, les MFR de Bourgogne Franche-Comté ont organisé un forum des métiers, le vendredi 14 et le samedi 15 janvier, à Auxerre. « Ce forum, qui a eu lieu pour la quatrième fois, a pour objectif de faire découvrir toute la palette de métiers qui existent sur le territoire et les formations nécessaires pour y accéder, de la 4ème au BTS », explique André Planchenault, directeur de la fédération territoriale de la branche ouest des MFR de Bourgogne Franche-Comté. « Dans ces forums, nous avons à la fois des partenaires professionnels, qui peuvent parler de leurs métiers, ainsi que des représentants par filières de formations des MFR et des autres partenaires avec qui nous travaillons ».
Tous les domaines sont représentés : l’agriculture, la viticulture, le sport, le service à la personne, le tourisme, la restauration, le commerce, le bâtiment, l’industrie et même l’armée (entre autres). « Nous avons essayé de faire venir des personnes pour représenter le maximum de métiers possibles. Nous avons invité un ou deux partenaires par secteur professionnel. Le but n’est pas de faire venir tous les établissements mais de faire un focus sur chaque secteur de façon à donner des pistes de réflexion aux jeunes », poursuit André Planchenault.

Faciliter l’échange entre les élèves et le monde professionnel

Cette année, le programme a été élargi à deux jours afin de pouvoir travailler avec des collèges. « Nous avons organisé la venue de collégiens, sur rendez-vous, pour permettre à ces jeunes de poser directement des questions à des professionnels sur leurs métiers. Cela facilite les échanges entre tous les protagonistes. Et rien ne vaut l’échange direct avec les acteurs et passionnés de leurs métiers pour les mettre en avant auprès des jeunes », continue André Planchenault. « Nous parlons surtout métiers, même si derrière il y a des formations. Et en fonction de ces formations, nous ciblons les établissements qui peuvent répondre aux attentes des jeunes ».
Si la majorité des partenaires présents provenaient de l’Yonne, d’autres, de la région, étaient également présents afin de proposer un plus grand nombre de métiers aux jeunes. « Car certaines formations pour parvenir à ces métiers ne sont pas proposées dans le département », ajoute le directeur.
Un forum qui s’est tenu avant les journées portes ouvertes (qui auront lieu les samedis 5 février et 5 mars pour l’ensemble des MFR de Bourgogne Franche-Comté. Dans l’Yonne, cela concerne les MFR de Villevallier, Toucy et Gron). « Cela permet aux jeunes et à leurs familles de faire des choix et de savoir dans quels établissements se rendre lors de ces journées ».
De quoi donner une première approche bien utile à des élèves qui doivent, dès maintenant, envisager leur carrière professionnelle de demain.

Durant les deux jours, une large palette de métiers ont été présentés, avec pour certains, des démonstrations, comme avec la filière canine.