Chambre d'agriculture
Une cinquantaine de personnes lors de la conférence bio

Christopher Levé
-

La conférence bio de la Chambre d’agriculture de l’Yonne s’est tenue le jeudi 10 février, à Auxerre. Une cinquantaine de personnes ont participé.

Chambre
Thierry Pouch, économiste, chef du service études et prospectives de l'assemblée permanente des Chambres d'agriculture, est intervenu lors de la conférence bio.

La conférence bio de la Chambre d’agriculture de l’Yonne s’est tenue le jeudi 10 février, à Auxerre. Une cinquantaine de personnes étaient présentes lors de la matinée, où diverses interventions ont eu lieu. À commencer par celle sur « l’état de la dynamique des conversions en bio dans l’Yonne », par Florestan Bargain, du Gaby. Ce dernier a rapporté quelques chiffres concernant le bio dans le département : la SAU bio ou en conversion représente 53 520 ha (12,9 % de la SAU) soit 5,8 % de plus par rapport à 2020 ; aussi, il y a 596 fermes bios dans l’Yonne (16,4 % des exploitations) soit une hausse de 9 % par rapport à 2020.
La seconde intervention était celle de Thierry Pouch, économiste, chef du service études et prospectives de l’assemblée permanente des Chambres d’agriculture, sur les productions issues de l’AB, avec un point de situation effectué et l’observation de la dynamique à l’œuvre dans un contexte d’instabilité économique et sanitaire (intervention de). Avec pour thématique : « L’agriculture biologique dans un contexte d’incertitudes radicales, une dynamique entravée : durable ou pas ? ». Lors de son rapport, Thierry Pouch montre une baisse de la consommation sur 2021 des produits bio (quasi généralisée) malgré des prix moyens qui baissent. Ce qui peut s’expliquer par une consommation ralentit de la part du grand public, notamment avec une baisse constatée du pouvoir d’achat (les produits bios restent en moyenne plus chers que les produits conventionnels).
Enfin, un point global sur la luzerne, le sujet central de cette conférence, a été fait, montrant ses intérêts, ses valorisations, ses avantages et ses inconvénients. Marianne Roisin, de la Chambre d’agriculture de l’Yonne, Marie Niess, de Capdéa, ainsi que des agriculteurs (Guillaume Conseil, Armand Gois, Christophe Varache et Jean-Bertrand Brunet) sont intervenus sur le sujet, mettant en avant leurs observations et leurs expériences personnelles dans la matière.

Chambre
Cinquante personnes ont assisté à la conférence bio, organisée par la Chambre d'agriculture, sur la thématique de la luzerne.