Prévention
Prévenir le risque incendie

Communiqué Groupama prévention
-

Ce risque est trop souvent négligé. On se dit que tant que cela fonctionne tout va bien ! Seulement les risques électriques sont bel et bien là.

En France 25 à 30 % des incendies sont d’origine électrique. Ce risque ne s’entend pas, ne se voit pas et ne se sent pas forcément, en revanche lorsqu’au moins un de ces trois sens est activé c’est que l’incendie d’origine électrique est enclenché et qu’il est sans doute déjà trop tard… Une des sources d’accidents, de départ d’incendie et/ou d’explosions réside dans la défaillance des installations électriques liée à leur vieillissement et au manque d’entretien. Appareil qui grésille, fusible ou disjoncteur qui saute régulièrement, surcharge sur les prises ou sur les protections au tableau électrique, sont autant de signes à surveiller. En plus du risque d’incendie cela peut entraîner des arrêts et/ou pertes de productions, la destruction de tout ou partie de l’exploitation et des dégradations coûteuses de matériels. Il ne faut pas négliger le risque d’électrisation ou d’électrocution des personnes.

Vérifications obligatoires

La vérification des installations et des équipements électriques a pour principal objectif de prévenir les risques pour les usagers. Elle consiste à vérifier l’état de conservation dans le temps ainsi que le bon fonctionnement de certains dispositifs de sécurité pour la protection des personnes et des biens. La réglementation impose aux établissements employant du personnel ainsi qu’à ceux qui accueillent du public, de faire vérifier leurs installations électriques périodiquement par un organisme accrédité Cofrac. Cependant, ce contrôle ne se substitue pas à votre obligation d’entretenir votre installation électrique et d’en faire bon usage. Ces contrôles ne peuvent être effectués par un électricien qualifié ou vous-même. Seul un organisme accrédité Cofrac peut réaliser cette prestation (articles R.4226-14, R.4226-16 et R.4226-21 du Code du Travail et l’arrêté du 26 décembre 2011). Si je ne suis pas employeur de main-d’œuvre et n’accueille pas de public, il est fortement recommandé de faire un contrôle a minima tous les 3 ans.

Partenariat utile

La thermographie infrarouge permet de réduire le risque incendie : pratiquée à l’aide d’une caméra infrarouge, elle sert à mettre en évidence des échauffements non perceptibles à l’œil nu. Ils peuvent avoir diverses origines : mauvaises connexions, surcharges, contacts défaillants, échauffement anormal… Le tout peut entraîner des incendies et/ou une perte partielle ou totale de l’exploitation ainsi que l’arrêt de la production. Le contrôle doit être réalisé en période de forte consommation électrique afin d’avoir une charge suffisante pour que l’analyse réalisée soit efficace. Celle-ci doit être réalisée par une personne disposant d’une attestation de compétence délivrée par le CNPP afin de réaliser la prestation de thermographie infrarouge selon les dispositions techniques APSAD Q19 et d’établir un compte rendu de type Q19. Groupama a établi pour ses sociétaires des partenariats avec des organismes accrédités Cofrac. Cela permet la mise en place de tarifs préférentiels sur le contrôle périodique et la thermographie infrarouge. Vous êtes sociétaire Groupama et souhaitez bénéficier de cet avantage : contactez le pôle prévention au 02 38 49 78 74 A défaut, vous pouvez retrouver sur le site www.cofrac.fr la liste complète des bureaux de contrôles accrédités.