Stabulation
Un petit paradis pour montbéliardes

Marc Labille
-

À Jouvençon, près de Tournus, en Saône-et-Loire, Lydie Lacroix s’est fait construire un bâtiment à la fois esthétique, confortable et économe en main-d’œuvre pour ses 70 montbéliardes. Une stabulation bien pensée, réalisée par une entreprise locale, dans laquelle les vaches laitières se sentent vraiment bien.

Un petit paradis pour montbéliardes
D’une surface au sol de 1 300 mètres carrés, le bâtiment mesure 48 m de long par 21 m de large, avec deux toitures monopentes de 8 m + une monopente de 5 m.

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous au 0380789040 ou  abonnement@terres-de-bourgogne.net

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres