Initiative
«On s’Icaunais» et ça se voit

Christopher Levé
-
À Appoigny, Les Escargots d’Armeau et le Gaec Desmoutiers-Breton se sont associés pour mettre en place des distributeurs automatiques de produits locaux. Une initiative qui sera suivie d’une autre avec la création d’un drive fermier, qui ouvrira ses portes dans les prochains jours.
«On s’Icaunais» et ça se voit
Les distributeurs automatiques sont accessibles de 6 heures à 21 heures, 7 jours/7, depuis le 1er mars.
«On s’Icaunais» sur l’enseigne et ils s’y connaissent en matière de produits. Depuis quelques jours, certains ont peut-être remarqué ce nouveau local à la sortie d’Appoigny, en direction de Sens. Un local où se trouvent des distributeurs automatiques de produits frais et locaux, mis en place par Les Escargots d’Armeau et le Gaec Desmoutiers-Breton. «On y trouve du fromage, des escargots (leurs produits), mais aussi du miel, du foie-gras, des œufs…», liste Gérard Breton, du Gaec Desmoutiers-Breton.
Alors, comment est née l’idée de ces distributeurs ? «À Armeau, j’ai déjà un distributeur automatique depuis plus d’un an, essentiellement pour mes produits, qui fonctionne plutôt bien. On s’est alors dit que l’on pourrait mettre en place cette même formule, dans l’Auxerrois, avec davantage de produits. On a pensé qu’il y avait un potentiel et on a décidé de l’exploiter. On verra si l’avenir nous donne raison ou pas», rit Dominique Rouyer, des Escargots d’Armeau.

Des distributeurs accessibles 7 jours/7
Depuis le 1er mars, les clients peuvent donc retrouver les produits de leurs producteurs, en libre accès, de 6 heures à 21 heures, 7 jours/7. «Avec ce système, cela leur permet de s’approvisionner en dehors de nos heures d’ouverture», explique Gérard Breton.
Alors, pourquoi Appoigny ? «La volonté était de faire quelque chose dans l’Auxerrois», répond Dominique Rouyer. «On est aussi sur un axe routier où circulent 23 000 véhicules par jour. On voulait absolument que les distributeurs soient dans ce sens-là (direction Auxerre-Sens). La clientèle que l’on vise, ce sont des travailleurs. Ils vont travailler sur Auxerre le matin et rentrent chez eux le soir en prenant ce trajet. Et en général, on fait les courses après le travail. Ils ont donc la possibilité de s’arrêter quelques instants en rentrant pour acheter leurs produits».

L’arrivée d’un drive
Et comme une bonne idée en appelle souvent une autre, les producteurs lancent également leur drive dans les prochains jours. «On nous demande régulièrement certains produits que l’on ne peut pas gérer avec les distributeurs, comme la viande ou les légumes. Alors on a opté pour cette solution», indique Gérard Breton. «Et cela va nous permettre d’intégrer plus de producteurs. Sur internet, la palette de produits peut être quasiment illimitée», ajoute Dominique Rouyer.
Si ce nouveau drive est indépendant des autres gérés par le réseau Bienvenue à la ferme, on y retrouvera néanmoins bon nombre de producteurs de ce réseau. «Et même plus», assure ce dernier. «On leur propose de mettre à disposition leurs produits, sur le site internet (onsicaunais.fr) et cela s’arrête là. On se charge de tenir toutes les permanences. C’est un vrai gain de temps pour eux», poursuit-il.
Les produits seront en vente chaque semaine sur le site, jusqu’au mercredi minuit et la réception des colis se fera le vendredi après-midi. La première distribution est prévue le 26 mars, avec une ouverture des commandes le jeudi 18 mars.


Pour intégrer le drive en tant que producteur, contacter Les Escargots d’Armeau au 06 34 49 66 48 ou à dmrouyer@free.fr, ou bien le Gaec Desmoutiers-Breton au 03 86 73 78 70 ou à gerard.breton954@orange.fr.
D’où vient le nom « On s’Icaunais » ? « Déjà, parce que le jeu de mots était facile », sourit Dominique Rouyer. « Je m’étais rendu compte il y a quelques années que ce nom n’était pas déposé, alors je l’ai fait. Je trouvais que cela représentait bien le fait que l’on s’intéressait essentiellement aux produits de l’Yonne et que la marque sonnait plutôt bien. Avec la mise en place des distributeurs automatiques et du drive, c’était l’occasion d’utiliser enfin cette marque », détaille-t-il.