Modernisation de l’abattoir de Migennes
Les travaux ont débuté

Christopher Levé
-
Le groupe Sicarev s’est lancé dans un projet de modernisation de l’abattoir de Migennes. Un projet qui entre dans le cadre du plan de relance et qui intègre un plan d’investissement à plus grande échelle enclenché par le groupe, pour l’ensemble du site de la commune Icaunaise.
Dans le cadre du volet modernisation des abattoirs du plan de relance, le groupe Sicarev a été sélectionné pour bénéficier d’une subvention pour son projet sur le site de Migennes. « Suite à l’appel d’offres, nous avons déposé un projet avec une enveloppe d’investissement de 3,4 millions d’euros, pour lequel nous avons obtenu une subvention de 1,355 million d’euros provenant du plan de relance », indique Sylvain Prudon, directeur du pôle viande du groupe Sicarev.
Un projet de modernisation qui compte quatre grands volets. À commencer par celui autour de la protection animale. « Il vient compléter des investissements importants réalisés au cours des deux dernières années. Nous avons réaménagé complètement nos bouveries et bergeries d’abattoir, modifié nos quais de déchargement des animaux, réalisé une extension et une modification de la zone de contention au sein de l’abattoir. Là, nous venons rajouter l’extension de nos systèmes de vidéosurveillance et la mise en place de dispositifs qui facilitent la mobilité ainsi que la manutention des animaux », détaille Sylvain Prudon.
Vient ensuite le volet ergonomie et amélioration des conditions de travail. « C’est la mise en place de plateformes qui permettent à l’opérateur d’accéder au plus près de la carcasse de l’animal, avec une simplification des gestes. Ainsi que du travail sur la logistique interne et sur la manutention », poursuit-il. Le troisième volet, celui de l’amélioration des structures, « a pour but de répondre aux normes les plus exigeantes, en termes d’IFS ou de normes de classification d’abattoir ».
Quant au quatrième volet ? « C’est celui de la compétitivité avec des investissements qui concernent la transitique, l’automatisation du conditionnement et l’amélioration des conditions de stockage ». Commencés il y a un mois, les travaux vont s’étaler sur les deux prochaines années.

Un projet global de 8 millions d’euros
Ce projet de modernisation intègre un plan d’investissement à plus grande échelle enclenché par le groupe Sicarev, pour son site de Migennes. « Aujourd’hui, nous avons trois gros volets sur notre plan d’investissement, sur les deux ou trois prochaines années. Il y a donc la modernisation de l’abattoir, mais aussi l’amélioration de la performance énergétique et le développement de notre activité de produits élaborés », explique Sylvain Prudon.
Au total, une enveloppe de 8 millions d’euros est prévue pour ce projet global.
« La subvention provenant du plan de relance, sur la partie abattoir, est la bienvenue puisqu’elle nous aide à enclencher tous ces projets de manières simultanés », poursuit-il.
Si les deux autres gros projets n’ont pas encore débuté, cela devrait être fait dans les mois qui viennent, toujours avec l’objectif d’avoir un site modernisé et plus performant dans les trois années à venir.