Simmental
Après la pluie, le beau temps

AG
-

Une vache de Thomas Cotiby participera au prochain salon de l'agriculture. Une sacrée fierté pour cet éleveur laitier, moins d'un an après l'abattage total de son troupeau.

Après la pluie, le beau temps
Le jeune de Villy-en-Auxois avec Ovation, une Simmental en deuxième lactation.

Rien n’est jamais perdu ! Enlisé dans une interminable et très difficile procédure d’abattage de ses 219 Simmental l’an passé, Thomas Cotiby aura l’honneur de participer au Sia 2022 avec l’une de ses nouvelles vaches. Un revirement de situation totalement inespéré il y a encore quelques mois pour ce jeune passionné de génétique installé en 2019 à Villy-en-Auxois : « C’est une belle fierté d’en arriver là, après tout ce qu’il m’est arrivé avec ce cas de tuberculose bovine… Cette participation, je la dois et je la dédie bien évidemment à tous les élevages qui ont joué le jeu en me vendant de bonnes vaches pour reconstituer mon cheptel, en particulier Vincent Gardey, de Beaumont-sur-Vingeanne, chez qui cette belle Simmental est née et aussi le Gaec Aubry, de Jours-lès-Baigneux, qui m’a beaucoup soutenu dans ce dossier, en plus de me vendre des animaux. Un grand merci, par la même occasion, à Christophe Richard de Boux-sous-Salmaise, au Gaec Magnière de Chazeuil, au Gaec Chevalier de Cestres, à Alain Terrillon de Griselles, au Gaec Loosli de Chazeuil, à l’EARL Trésillard Devulder de Noiron-sur-Bèze, à l’exploitation de Haute-Marne qui m’a vendu une cinquantaine d’animaux et tous les autres cheptels, 16 au total, qui m’ont permis de continuer mon métier d’éleveur ! Il y a une énorme solidarité dans la famille Simmental et cela me fait très plaisir. Quand quelqu’un rencontre de grandes difficultés comme cela a été le cas pour moi, tout le monde est au rendez-vous pour vous aider ».

Une saveur particulière

Thomas Cotiby participera pour la première fois au salon de l’agriculture en tant qu’exposant. Ce jeune homme de 27 ans connaît déjà très bien les lieux pour y être allé plusieurs fois en tant que technicien Simmental France. Ses anciens collègues Hervé Vignon et Jean-Baptiste Geoffray seront encore une fois aux commentaires de l’épreuve programmée dans un mois : « ce sera marrant de les revoir dans cette position alors que je suis éleveur aujourd’hui… Il y aura aussi trois autres laitières de Côte-d’Or dans ce concours avec une vache de l’EARL du Meix de Chêne, une autre du Gaec Magnière et aussi une Simmental du Gaec du Creux Bleu ». Ovation, trois ans et demi, tentera de tirer son épingle du jeu avec sa belle morphologie, ses bons aplombs et sa très bonne mamelle. À noter que Thomas Cotiby élève aujourd’hui 180 Simmental, des derniers « achats » sont en train d’être effectués avec des génisses, pour une pleine reprise de l’activité.