Le 22 mai dernier avait lieu la nouvelle édition de la Rescapoise. Organisée cette année sur les communes de Cercy-la-Tour et Verneuil, avec un principe qui plaît toujours autant. 

Randonnée de découverte
Durant le repas au Gaec de l'ombre (anciennement Andriot), une vidéo explicative du HBC était diffusée.

La 5e édition de La Rescapoise, randonnée-dégustation, a réuni quelque 480 participants dont Pascal Jeannot, 60 ans : « Nous participons toujours, avec mon épouse, car nous apprécions les parcours proposés qui n'ont souvent pas trop de dénivelés et qui changent tous les ans. De plus, avec les dégustations, on mange toujours bien ! ». Pour rappel, la 5e Rescapoise est passée sur l'exploitation d'Emmanuel Bernard (Cercy-la-Tour) – avec dégustation des produits charcutiers de Céline Chamard (Vandenesse) – puis sur le domaine d'Azy de Madame et Monsieur Benoist d'Azy pour une visite avec une halte en forêt pour des explications sur les pratiques sylvicoles. Florian Jolly et Lionel Andriot ont accueilli les randonneurs pour le repas (dégustation de viande Charolaise de l'exploitation d'Emmanuel Bernard accompagnée d'une embeurrée de pommes de terre) puis ils se sont dirigés vers Monsieur Bouche pour apprécier les produits laitiers de M. et Mme. Maillot. Enfin, la balade se termina à Cercy avec un dessert réalisé par les boulangers de la ville.

Un pas vers l'autre 

« Normalement j'aurai dû accueillir la rencontre l'an dernier, mais, la crise sanitaire faisant, elle n'avait pu avoir lieu. Cela me tenait à coeur cette année de pouvoir ouvrir mes portes aux randonneurs, pour qu'ils découvrent la nature, tout en leur présentant notre travail au quotidien. » spécifie Lionel Andriot. Cette décision fut prise de concert avec ses repreneurs – désormais en place – dont Florian Jolly (Gaec de l'ombre) : « Je trouve l'idée très sympathique. De plus, ce genre d'événement est toujours intéressant pour les deux parties. De notre côté, nous rencontrons de nouvelles personnes, et de l'autre, les visiteurs voient tout ce qui se passe avant leur achat du morceau de viande ainsi que tout le travail que nous fournissons pour arriver à une viande de qualité »

Un plaisir partagé 

Pour les randonneurs, l'enthousiasme fut le même : « même si nous connaissons certains exploitants, pouvoir entrer dans leurs fermes est une chance. Ainsi, nous entrevoyons leurs quotidiens – pas toujours simple – avec un accueil des plus chaleureux » détaille Pascal Jeannot. Pour Laura Letiers, 19 ans, participant à sa deuxième Rescapoise : « C'est super, car ainsi on connait la marchandise. On sait dans quelles conditions les animaux sont élevés et cela est très rassurant. De plus, cette randonnée permet de découvrir des sites différents à chaque fois, c'est un plaisir ». L’association Les Rescapés, organisatrice de l'événement, envisage de faire la prochaine édition de la Rescapoise sur la commune de Montambert et espère de futures rencontres pour construire ensemble un parcours, et de nouvelles découvertes

Le mot du président

Yves Cotet, président de l'Association Les Rescapés souligne : « la bonne humeur des randonneurs et des exploitants est toujours un bonheur. Via ces randonnées, on offre la possibilité aux gens de découvrir quelque chose qu'ils ne connaissent pas et d'appréhender l'élevage, notamment, autrement. Nous essayons de récréer un lien entre tous, via un moment de détente. De plus, les exploitants nous font l'honneur de nous accorder un accès privilégié sur leurs terres ; c'est inestimable »