Elevage bovin
Les priorités de la FNB pour les présidentielles

Actuagri
-

La Fédération nationale bovine se rappelle au bon souvenir des candidats à l’élection présidentielle.

Les priorités de la FNB pour les présidentielles
Une stricte application de la loi Egalim 2 est une condition de base, aux yeux de la FNB, pour améliorer la condition des éleveurs. (Crédit Réussir SA)

La Fédération nationale bovine (FNB) rappelle dans un communiqué du 28 mars les « trois chantiers prioritaires que devront mener le Président de la République et son Gouvernement pour assurer le “sauvetage” du secteur de la viande bovine, en France ». Pour l’association spécialisée de la FNSEA, il convient tout d’abord de « faire appliquer strictement la loi Égalim 2 à tous les opérateurs de la filière viande bovine ». Il s’agit ensuite de « finaliser la réforme des outils de gestion des risques en agriculture, pour protéger vraiment les éleveurs face aux aléas climatiques » et enfin d’appliquer des « mesures miroir » dans la réglementation sectorielle européenne. Les éleveurs s’inquiètent de la disparition de 2 000 éleveurs par an en France et de la perte de 650 000 vaches en cinq ans sur notre territoire. « À une heure où l’enjeu de souveraineté alimentaire est au cœur des préoccupations, voilà des chiffres qui devraient inquiéter les candidats » à l’élection présidentielle, souligne la FNB.